La France fait partie des leaders dans le monde des drones. Start-up et PME y réussissent des exploits inédits, comme… livrer des biscuits dans des environnements hautement explosifs.

Si l'enseigne américaine Domino’s Pizza a fait appel à une start-up néo-zélandaise pour tester la livraison de pizzas par drones en France, elle aurait très bien pu solliciter une entreprise française. En effet, les sociétés spécialisées dans les drones sont nombreuses dans l'Hexagone - qui est même l'un des leaders mondiaux de ce secteur d’activités.

 

Un exploit français

L'une de ces entreprises, Xamen Technologies, basée à Pau, a même réussi, au printemps dernier, l'exploit - inédit au niveau mondial - de livrer... une boite de biscuits à un méthanier, dans un fjord au large du Danemark. Cela paraît anodin, mais livrer dans un environnement potentiellement explosif, comme celui d’un méthanier, est une opération particulièrement délicate. Et c'est Maersk, le géant mondial du transport maritime, qui a sollicité la petite PME française, la seule au monde à proposer ce type de drone homologué Atex (pour « atmosphères explosives »).

 

Autre réussite française, le drone de sécurité Helper qui aide les sauveteurs sur les plages. Unique en Europe, il a été mis au point par les sociétés landaises Terra Drone et My Web Team, et il est fabriqué à 100% dans les Landes. Homologué par la Direction générale de l'aviation civile, Helper a été testé avec succès cet été à Biscarrosse. Par ailleurs, il vient de remporter, à la mi-septembre, le premier prix du concours Lépine, face à 300 candidats. Sa commercialisation est prévue pour l’été 2017.

 

Un écosystème porteur

 

Parrot, Survey Copter, Redbird, Novadem, Delta Drone, Pixiel, Drone Volt, Delair‐Tech, Flying Eye, Fly-n-Sense, font aussi partie de la liste (non-exhaustive) des sociétés françaises spécialisées dans les drones. Au point de créer un véritable écosystème, financier et technologique. Au-delà des incubateurs tech, comme Bordeaux Techno West et Paris&Co, qui accueillent de jeunes pousses, les sociétés s'entre-aident. C’est ainsi qu'Airinov, spécialisée dans les systèmes de cartographie agronomique par drone, a levé 1,6 million d’euros en 2014 auprès de la société Parrot, fabricant français de drones grand public. Et le capteur multi-spectral Parrot, destiné au monde agricole, a été conçu sur la base du capteur Multispec d'Airinov. Autre exemple d’entraide dans cet écosystème, Delair Tech, une start-up toulousaine spécialisée dans les drones professionnels, a levé un total de 13 millions d'euros en mars dernier, après une première levée de fonds de 3 millions d'euros en 2013, à laquelle Parrot avait participé.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Xavier Pintat, sénateur de la Gironde et Vice-président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, citait en mai dernier quelques données. Il existe aujourd’hui près de :
> 200 00 drones de loisirs;
> 4 200 drones professionnels, utilisés par quelque 2 300 opérateurs.

Des chiffres élevés qui interpellent le législateur sur la réglementation du secteur. Destiné à sécuriser l'usage des drones civils, un texte a été adopté le 27 septembre par l’Assemblée nationale à une très large majorité.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Chargement …