5 questions à Aïda Doffin, fondatrice de Wording.
Communication

5 questions à Aïda Doffin, fondatrice de Wording.

par

Communication5 questions à Aïda Doffin, fondatrice de Wording.

#LetsgoFrance a rencontré Aïda Doffin, fondatrice de Wording, start-up spécialisée dans le conseil éditorial et la rédaction de contenus.

1. Que vous évoque #LetsgoFrance ? 

 

#LetsgoFrance m’évoque le dépassement de soi, le dynamisme, l’esprit de compétition et la combativité.

En ces temps de crise, il est important de se focaliser sur les aspects positifs de notre économie, sur les talents dont la France regorge pour faire preuve de créativité, de travail et de vision pour l’avenir.

 

2. Qu’est-ce qui fait l’attractivité de la France ?

 

C’est une terre de liberté ! Elle est aimée pour sa richesse culturelle, pour l’ouverture d’esprit qui y règne, pour l’état de droit dont elle peut s’enorgueillir et surtout, pour sa langue. Pour l’amoureuse des mots que je suis, la langue française et ses subtilités sont aussi bien un imparable outil d’expression qu’une inépuisable source d’inspiration.

 

3. Par quel exemple, l’auriez-vous illustrée ?

 

En 2 mots : la mini-jupe et la plume. Je suis une femme de caractère : ma féminité s’exprime aussi bien dans mon allure que dans ma sensibilité linguistique ; être moi-même réside aussi bien dans ma liberté d’être que de dire… C’est évident en France, c’est souvent antinomique ailleurs.

 

4. Si vous étiez ministre de l’économie, quelle serait votre première réforme ?  

 

Mes débuts dans l’entreprenariat furent cernés de flou… comme pour beaucoup de talents qui veulent se lancer j’imagine. Il est difficile de savoir quel statut adopter, quelle imposition est la plus adaptée, comment surmonter ce brouhaha administratif pour enfin se concentrer sur mon activité. L’information est éparpillée et partielle. On tâtonne beaucoup.

Si j’étais ministre de l’économie, je ferais en sorte de fluidifier l’accès à l’entreprenariat. Je créerais une sorte de plateforme géante d’interaction, un hub réunissant différents métiers, talents, expertises, qui soit facile d’accès, gratuit et opérationnel et qui, en une seule visite, permette aux entrepreneurs en herbe d’avoir une vision complète de leur sujet… voire de créer leur entreprise in situ !

 

5. Finalement, la France de demain, en 3 mots, vous l’imaginez comment ?

Innovante, responsable et éclairée.

 

Propos recueillis par Selsabila El Moutaouakil, manager Financial Services Risk chez PwC

Chargement …