Mercedes ERRA : « Aucune raison que la France ne puisse se mêler au jeu mondial »
Publicité
par

5 questions à Mercedes Erra

1. Un Français illustre, vivant ou mort, qui vous inspire particulièrement ?

Proust, justement pour la brillance de son analyse humaine.

 

2. Votre plus grande fierté en tant que Française ?

L’évolution positive du Musée de l’immigration, et l’impulsion que j’ai essayé de lui donner par la communication. La fréquentation du Musée a quasiment doublé depuis 2012, et ce n’était pas gagné d’avance. Cela prouve qu’en regardant l’immigration d’un point de vue historique, et en en parlant normalement, avec objectivité, on parvient à générer un intérêt.

 

3. Un combat qui reste à livrer pour une meilleure place des femmes dans notre pays ?

Il reste de très nombreux combats à mener pour les femmes, j’en citerais 3 qui me semblent fondamentaux :

  • Dans l’entreprise, celui de l’égalité salariale, avec la persistance de ces 20% de différence qui prennent leurs racines dans le fait que pendant des siècles, les femmes ont travaillé, à la ferme, à la maison, sans être payées. Aujourd’hui en France, l’écart se constate dès la sortie des écoles : il est déjà de 15% alors que la vie professionnelle commence à peine, parce que les filles négocient moins leurs salaires d’embauche…
  • Et bien sûr celui de l’accès des femmes aux postes à responsabilité, dans les entreprises et dans la fonction publique.
  • A la maison, celui du partage des tâches qui continue à peser lourdement sur les femmes. En particulier, je pense qu’il faudrait habituer très tôt les hommes à s’occuper davantage des enfants : le congé paternité doit y aider, et ne pas être reporté sur la femme si l’homme ne veut pas le prendre.

 

4. Vous prônez l’alliance harmonieuse de l’art et du commerce. La beauté sauvera-t-elle le monde (à commencer par le monde de la pub) ?

Oui, et pour une raison simple : l’esthétique et la beauté sont l’émanation de la culture, elles élèvent les êtres humains et en cela sont des remparts à la barbarie.

 

5. Pour finir, trois mots pour définir la France de demain telle que l'imaginez et l'appelez de vos voeux ?

Une France diverse, respectueuse des droits humains, énergique et travailleuse, fière d’elle-même et ouverte : quelle belle France !

 

 

Crédit photo : Vincent Desailly.

Résumé

1. Un Français illustre, vivant ou mort, qui vous inspire particulièrement ?

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.