Carlos Cunha, délégué général en charge du développement chez Cap Digital.
Convictions

Carlos Cunha : « Nous, innovateurs-entrepreneurs en France, avons envie d’avoir un impact positif sur le monde »

par

ConvictionsCarlos Cunha : « Nous, innovateurs-entrepreneurs en France, avons envie d’avoir un impact positif sur le monde »

Carlos Cunha est le délégué en charge du développement chez Cap Digital. #LetsgoFrance l’a rencontré dans l’effervescence de Futur en Seine et d’AxisCapDigital, le 9 juin dernier. L’interview s’est vite transformée en véritable profession de foi. Nous laissons donc la parole à ce véritable militant de l’entrepreneuriat français.

L’entrepreneur est une personnalité d’avenir.  

Il est plus exigeant, plus professionnel, plus mature et agile que jamais ; Il arrive à appréhender des domaines émergeants à fort potentiel. Nous le voyons bien au fil des  accompagnements que nous faisons à Cap Digital : l’entrepreneur est innovateur. Il pense son produit ou service en mettant l’usage au cœur de sa démarche. Il veut en mesurer le bénéfice global. C’est pour cela que nous devons tous continuer de valoriser le statut d’entrepreneur et d’encourager ceux qui se lancent dans l’aventure. Un exemple évocateur est celui de l’Ecole Centrale. Il y a 10 ans, seuls 3 à 4% des élèves créaient leur entreprise à la fin du cursus, contre 16% aujourd’hui.

Il est aussi intéressant de souligner que, de plus en plus, entreprendre devient entraider. Les entrepreneurs ayant réussi réinvestissent dans leur économie d’origine, et deviennent acteurs de la réussite d’autres, en partageant leur expérience et leur réseau. C’est un nouveau phénomène auxquels nous assistons.

 

Nos entreprises ne sont pas forcément à vendre, stop !

Les licornes nous paraissent bien loin, et pourtant, nous en avons en France qui en ont le potentiel ! Quelques idées reçues et plafonds de verre restent à briser. Ne nous précipitons plus vers l’exit industriel, qui consiste à créer pour vite vendre le fruit de notre labeur, à un plus gros que soit.

Alternext a mis en place des masterclass pour les entrepreneurs en hyper croissance afin de les sensibiliser à l’entrée en bourse : nous réalisons que le système les forme dans le but de vendre leur entreprise, et non pas de préparer son entrée en bourse, pour plus d’ambitions et de rêves réalisés.  Alternext les aide à entrer dans le 2nd puis le 1er marché. Cette expérience nous enseigne qu’il nous faut d’abord appréhender cette culture de nos entrepreneurs, la changer petit à petit, pour les aider à aller plus loin, à voir plus grand. L’Europe est également un enjeu. Le potentiel de son marché unique est énorme mais non encore exploité.

 

L’aide aux entrepreneurs doit continuer de se professionnaliser autour de synergies.

C’est la philosophie de notre forum AxisCapDigital, qui donne l’opportunité aux start-ups de pitcher devant des investisseurs internationaux, afin de faciliter leur levée de fonds. Cap Digital s’engage à accompagner tous les entrepreneurs vers l’ambition la plus élevée possible. Nous avons à cœur de construire un environnement qui leur sera favorable. Une fois entré dans le pipe, ils doivent en ressortir plus forts, d’expertises, de réseaux et de moyens financiers.

Chez nous, nous avons donc mis en place un process pyramidal, où plus le projet est abouti et se précise, plus il bénéficie d’un accès premium individuel à nos expertises, nos réseaux et nos facilités de financement.  

Nous avons aussi largement contribué, avec la French Tech, à la mise en place de Fast Track, un programme entièrement adapté aux entreprises du numérique en hyper croissance, en synergie avec Bpifrance, Coface, INPI, Business France et AFIC. Une cinquantaine d’entreprises  bénéficient du PASS FRENCH TECH. 50% de ces pass sont issus du dealflow de  Cap Digital.

 

Le bond vers l’international est inévitable car nos entrepreneurs français sont de plus en plus Born Global.

Et bonne nouvelle : les moyens financiers en France pour se déployer à l’international sont là. Le challenge est ailleurs ; il réside dans notre capacité à réunir toutes les conditions d’un soft landing pour une installation réussie. Il faut donner à nos entrepreneurs- qui conçoivent de plus en plus leurs offres de service pour un déploiement mondial, dès l’origine –  les moyens de s’entourer des bonnes personnes, même loin de leur terre d’origine. Cap Digital est en partenariat avec US Market Access Center pour faciliter le soft landing des scale-up. Cinq à sept entreprises françaises, par an, sont ainsi guidées. De tels accords sont opérationnels au Brésil, en Allemagne, au Royaume-Uni, et en Russie. Nous répondons ainsi au besoin des entrepreneurs en les aidant à minimiser le coût de l’entrée sur un nouveau marché et accélérer la première commande. Les quatre premiers mois sont décisifs.

 

La France peut devenir le carrefour de l’innovation.

20% des entreprises qui pitchent aujourd’hui au forum AxisCapDigital sont européennes. Nous voulons montrer à tous que l’écosystème français d’innovation digitale est extrêmement performant. Et leur dire qu’ils peuvent trouver des relais de croissance en France : il y a de la place, il y a des dispositifs publics, comme la bourse French Tech, le CICE,…. Nous avons des accords avec les incubateurs de la ville de Paris pour que leur soit attribué un nombre de places. A travers ce forum, nous leur disons Welcome to France !

L’Europe reste d’actualité : Axelle Lemaire ira bientôt défendre une note des autorités françaises à Strasbourg sur les mesures à adopter pour l’amélioration de l’environnement des start-ups au sein de l’U.E. Faisons entendre notre voix pour qu’elle porte le message qui nous représente le mieux ! Chez Cap Digital, nous avons publié notre manifeste pour affirmer et faire savoir que l’entrepreneuriat français est compétitif, ambitieux et responsable. C’est une lame de fond qui va durer. A ce titre, nous sommes supporteurs de #LetsgoFrance, car toute démarche collective qui permet de nourrir l’ambition d’entreprendre nous va bien.

 

Carlos Cunha, délégué en du développement chez Cap Digital

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …