visuel_air_france_2.jpg
BPI Inno Génération

L’intrapreneuriat fait décoller Ariane au sein d’Air France

par

BPI Inno Génération L’intrapreneuriat fait décoller Ariane au sein d’Air France

C'est grâce à l’intrapreneuriat et une équipe de 5 salariés d'Air France que la montre connectée, baptisée Ariane, a pu être développée. Pauline Alessandra, chef de projet transformation digitale à Air France et membre de cette équipe, nous raconte cette belle aventure.

Comment est né le projet « Ariane » ?

ariane.png

ariane.png, par LetsgoFrance

Notre équipe (Bertrand Bonsirven, Romain Daïder, Florian Pautot, Selim Hamadouche et moi) a participé au hackathon organisé par Air France pour améliorer l’expérience du client en cas d’irrégularités sur un vol. Nous nous sommes concentrés sur le souci principal d’un passager : obtenir les informations utiles même s’il n’a pas accès à Internet ! De là est née l’idée d’un objet avec une connectivité embarquée. C’est lors de notre période d’incubation au sein d’Air France que nous avons développé une montre connectée : Ariane.

 

Comment fonctionne cette montre connectée Ariane ?

Quand un aléa de plus de 2 heures survient (par exemple, une météo capricieuse), le passager reçoit, gratuitement, une montre connectée associée à sa carte d’embarquement. Sur cette montre, lui parviennent toutes les informations personnalisées dont il a besoin : les informations sur son vol en temps réel, ses coupons de restauration et d'hébergement. Il peut aussi contacter un agent par commande vocale. Le passager peut sortir de l’aéroport et profiter de ce contretemps pour visiter la ville, se restaurer, etc. Il n’est plus obligé d’attendre l'information dans un hall d’aéroport. Au moment de monter dans son avion, il rend la montre aux agents Air France. Si le passager a accès à Internet, il peut aussi utiliser l’application mobile Ariane.

 

 

Comment avez-vous développé cette montre connectée au sein d’Air France ?

Grâce à l’intrapreneuriat ! Pendant 3 mois, nous avons tous été détachés de nos fonctions 3 jours par semaine. Cela nous a donné une liberté complète pour développer notre produit. On nous a donné tous les moyens et toutes les responsabilités nécessaires pour concrétiser une idée en un produit qui a été testé en conditions réelles. Nous avons créé en quelque sorte une petite start-up en interne. L’intrapreneuriat, c’est l’autre façon d’innover.

 

« L’intrapreneuriat est un des leviers de changement des mentalités en entreprise. » Pauline Alessandra

 

Quel a été l’impact de cette expérience d’intrapreneuriat sur les équipes d’Air France ?

Notre aventure a eu un impact réel sur la culture d’entreprise. Tous les jours, nous recevons des messages de soutien sur notre réseau social interne. Pour moi, l’intrapreneuriat est un des leviers de changement des mentalités en entreprise. C’est une opportunité pour les grandes entreprises de valoriser leurs salariés.

 

Vous croyez en la réussite de la France ? Participez à nos trophées qui récompensent les pépites qui font briller la France.

  • photo_1_ariane_equipe.jpg
  • photo_4_kakemono.jpg
  • screen_shot_2017-11-07_at_3.05.57_pm.png
  • photo_3_arianecaptureappli1.jpg
  • appli_devant_hublot.jpg
  • ariane_utilisation.jpg
Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …