visuel_couverture_yespark.jpg
Smart-city
par

Yespark facilite le stationnement longue durée des citadins français

Yespark permet aux automobilistes de trouver une place de stationnement en passant par une application grâce aux objets connectés. Rencontre avec Thibaut Chary, le président et co-fondateur de Yespark.

thibaut_chary.jpg

thibaut_chary.jpg, par AdminLetsGo

Comment est né Yespark ?

Thibaut Chary : Je suis parti d’un constat très simple : un automobiliste citadin perd environ 25 minutes par jour à chercher une place de stationnement. En parallèle, un grand nombre de places de parking sont disponibles. On estime que 30 % des places sont inoccupées. Nous mettons en location les places de parking vides de nos partenaires, notamment les plus grands bailleurs sociaux en France, comme Paris Habitat, Domaxis, ou ICF Habitat. Nous proposons une offre mensuelle, sans caution, sans dossier à remplir, sans préavis, uniquement en passant par notre application Yespark.

 

Quelle technologie est développée dans l'application Yespark ? 

T. B : Yespark a été développée en 2014 par deux ingénieurs passionnés, Charles Pfister et moi. Nous avons créé la « Yesbox ». C’est un objet connecté que nous installons sur les portes de nos parkings. Il permet aux abonnés d’ouvrir la porte de leur parking directement avec leur smartphone. L’application joue alors le rôle d’une télécommande numérique.

Grâce à cette technologie unique, la circulation urbaine est fluidifiée, donc le niveau de pollution baisse. En effet, dans les grandes agglomérations, les automobilistes qui cherchent à se garer peuvent représenter jusqu’à 30 % des flux de circulation.

 

Quels sont les atouts de la France qui vous ont permis de réussir ?
T. B : Yespark doit à la France une partie de sa réussite. Tout d’abord, nous avons été coaché et accompagnés par Réseau entreprendre, qui nous a également mis en relation et conseillé sur de nombreuses thématiques. Ensuite, Wilco, le premier accélérateur de start-up en Île-de-France nous a également formés et intégrés dans de nombreux réseaux. Enfin, nous avons reçu des subventions de Bpifrance.

 

Comment Yespark est accompagné par Business France ?

T. B : Business France nous a mis en relation avec son réseau d'experts en Europe pour nous orienter dans notre stratégie de développement à l'international. Les bureaux d'étude dans différents pays nous ont fourni des informations sur le secteur du stationnement en Europe, pour nous aider à cibler les pays ayant des problématiques parking similaires à celles que l'on rencontre en France. 

Business France nous a également conseillé dans notre stratégie de financement à court et moyen terme, pour soutenir notre développement à l'international. 

Enfin, Business France nous offre une visibilité à l'international, grâce à son réseau et son influence. 

 

telecommande_-_femme_-_voiture.jpg

telecommande_-_femme_-_voiture.jpg, par AdminLetsGo

Comment se profile l’avenir pour Yespark ?

T. B : Yespark accélère son déploiement dans toute la France avec un nouveau parking ouvert par jour. Nous sommes fiers d’annoncer avoir dépassé la barre des 10 000 places commercialisées dans plus de 300 communes. Notre objectif est de doubler le nombre de nos parkings d’ici 12 mois.

D’autre part, nous travaillons sur le développement de notre technologie de contrôle d’accès et sur de nouveaux services innovants pour répondre au mieux aux besoins des propriétaires immobiliers et offrir aux automobilistes l’offre la plus large possible.


C'est parti pour les votes aux Trophées #LetsgoFrance 2019 ! Donnez votre voix à votre candidat préféré et ouvrez-lui les portes de Station F le 4 avril prochain ! 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

 

 

Business France partenaire de #LetsgoFrance

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.