17 décembre 2018 1 minute(s)

Paola Fabiani : « Le pouvoir d’une entreprise, c’est de réinvestir une partie de ses bénéfices »

Auteur de Le savoir n’est plus le pouvoir (Débats Publics, octobre 2018), la fondatrice de Wisecom s’est prêtée au jeu des questions-réponses.

Que vous évoque #LetsgoFrance ?

cphoto_xavier_granet-1953_pp.jpg, par AdminLetsGo

Paola Fabiani : En avant, mettons nos peurs et nos doutes de côté, allons-y, car on a de vraies cartes à jouer !

 

Qu’est-ce qui fait pour vous l’attractivité de la France ?

P.F : Son esprit critique et sa capacité d’innovation.

 

Par quel exemple l’illustreriez-vous ?  

P.F : Je pense à toutes les entreprises de la Fédération Syntec. Et à cet esprit un peu fou et aventurier que la machine n’aura jamais, et qui a fait tous les succès de l’histoire française.

 

Si vous étiez ministre de l’économie, quelle serait votre première grande réforme ? 

P.F : Aligner les intérêts entre les investisseurs, les entrepreneurs et les salariés à travers une mesure fiscale incitative pour tous, afin que tout le monde aille dans le même sens. Le pouvoir d’une entreprise, c’est de réinvestir une partie de ses bénéfices, or souvent ce n’est pas la logique des investisseurs qui préfèrent sortir leurs dividendes. Du coup, l’entrepreneur est un peu écartelé entre ses actionnaires et ses salariés. C’est d’autant plus dommage que je crois beaucoup à l’implication des salariés dans l’actionnariat des entreprises : c’est le meilleur moyen d’aligner les objectifs et d’assurer une meilleure entente et contribution, d’investir aussi dans l’épargne des Français.

 

Finalement, la France de demain, en 3 mots, vous l’imaginez comment ?

P.F : Bienveillante, imaginative et performante.

 

©Xavier Granet 


C'est parti pour la 2ème édition ! Participez à la 2nde édition des Trophées #LetsgoFrance ici.

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter

Votre vote a bien été enregistré ! Allez plus loin : Participez à la visibilité du projet !
NON MERCI !