14 février 2020 2 minute(s)

Les talents déjà victorieux de la musique française

Derrière les artistes et les techniciens que viendront saluer Les Victoires de la Musique, le 14 février 2020, c’est tout un secteur porté par la variété de ses talents qui sera couronné. Revue de celles et ceux qui participent à la diffusion d’un air si français, reconnu bien au delà de nos frontières, et qu’on ne peut pas oublier.

 

Zahia Ziouani, la Maestra plus forte que le plafond de verre

Elle est arrivée là où on ne l’attendait pas, en déjouant clichés et misogynie par la force d’une baguette même pas magique. Issue d’une banlieue populaire où rien ne la prédestinait à devenir la cheffe d’orchestre qu’elle est aujourd’hui, Zahia Ziouani est devenue le symbole d’une conquête désormais ouverte à d’autres, et dont le parcours inspire comme autant de victoires à venir.

MWM, leader internationale d’une expérience musicale réinventée

Depuis l’origine tournée vers une clientèle internationale, MWM  propose une conception bouleversante de la musique qui se révèle 100% Made in France. A l’heure des applications et des créations maison, la petite entreprise de Jean-Baptiste Hironde s’est ainsi imposée comme leader mondial de la conception  d’« apps » musicales, offrant des services toujours plus disruptifs à l’adresse du grand public comme des professionnels et DJs les plus exigeants… Et plus personne ne peut s’en passer !

La Philarmonie de Paris, le triomphe de la corde sensible  

Créer un temple international de la musique classique au cœur du Grand Paris, relever tous les défis pour y parvenir,  architecturaux, acoustiques, et sociétaux, et s’imposer, enfin, après des années de polémiques, comme un lieu unique, où l’intimité et le sentiment d’immersion l’emportent sur l’immensité… C’est l’histoire de la « Phila » la salle de concert revenue des limbes qui aujourd’hui fait rayonner la France et trembler le cœur des mélomanes du monde entier.

Louis Langré, un Alsacien qui mène la monde à la baguette 

Il s’est produit sur les plus grandes scènes de la planète, du Metropolitan Opera de New York, à la Scala de Milan, en passant par le Royal Opera House-Covent Garden à Londres. Il est depuis 2013 le directeur musical du Cincinnati Symphony Orchestra (CSO) dans l’Iowa, et n’aime rien tant que de revenir sur son pays d’origine pour s’y ressourcer entre deux concerts d’exception. Le charisme de Louis Langrée fait de lui l’un des meilleurs ambassadeurs de la France dans l’art musical qu’il enchante au gré de ses tournées, comme un air de Debussy.

Votre vote a bien été enregistré ! Allez plus loin : Participez à la visibilité du projet !
NON MERCI !