11 décembre 2019 3 minute(s)

Lille aux atouts

Forte de ses atouts dans de nombreux secteurs, la métropole des Hauts de France a décidé de le faire savoir pour mieux attirer touristes, entreprises et investisseurs français comme étrangers sur son territoire. Entretien avec François Navarro, directeur de l’agence d’attractivité Hello Lille, qui lance le 11 décembre sa première « soirée des ambassadeurs ».

Dans quel contexte intervient la création d’« Hello Lille » ?

François Navarro – La métropole européenne de Lille est la 4e métropole du pays en termes de population et possède de nombreux atouts dans les secteurs du business et de la Tech, de la recherche et de l’innovation, de la culture, du sport et de la gastronomie. Ces atouts devraient pouvoir attirer les touristes, les entreprises et les investisseurs français et étrangers, mais cela ne se sait pas forcément. La marque « Hello Lille » a donc été créée par la métropole afin de fédérer l’ensemble des acteurs qui la font vivre et leur donner une bannière commune pour la faire rayonner en France et à l’international. L’objectif final étant de gagner des parts de marché dans toutes ces filières et de créer de l’emploi sur le territoire.

Quels sont concrètement ces atouts ?

François Navarro – Selon le classement Challenges, la métropole de Lille est le 1er territoire français en termes de climat du business, et le 2e pour l’immobilier de bureau, avec de nombreux sites en reconversion : d’anciennes friches qui sont désormais disponibles pour la commercialisation et donc l’installation de sièges d’entreprises. Le territoire est également très accessible : nous sommes à 1h de Paris, 30 min de Bruxelles, 1h15 de Londres, donc au cœur de l’Europe grâce au transport ferroviaire.

Nous sommes par ailleurs à la pointe dans les industries créatives, dans  lesquelles la métropole a beaucoup investi pour compenser la perte de l’industrie textile, dont elle était un des premiers bassins mondiaux. Même chose pour les services, Lille accueillant les activités de Booking et Airbnb par exemple. Nous sommes labellisés French Tech à travers notre pôle d’excellence Euratechnologies, qui fait de la métropole un territoire propice à l’éclosion des startups, et sommes leader dans la recherche sur le diabète ou encore les textiles innovants.

Pour les investissements, nous visons la Chine, le Moyen-Orient, les États-Unis, le Canada, l’Australie. Ce sont des pays qui pourraient faire partie de l’Histoire de la métropole lilloise. François Navarro

Il faut savoir aussi que Lille est la 2e ville étudiante française après Paris, avec 120 000 étudiants et des écoles comme l’EDHEC, l’une des premières écoles de commerce au monde, SKEMA Business School, ainsi que l’université de Lille qui offrent parmi les meilleures formations. La métropole se distingue également dans le domaine de l’événementiel sportif, avec l’accueil de grandes manifestations mondiales comme la finale de la coupe Davis en 2018 ou la coupe du monde de rugby en 2023. Tous ces atouts témoignent de la qualité de la formation et de l’emploi sur notre territoire, des arguments décisifs dans le choix d’implantation des entreprises. .

Comment vous y prenez-vous pour promouvoir ces atouts territoriaux ?

François Navarro – Nous organisons des road shows dans les villes européennes et étrangères pour présenter notre territoire et asseoir Lille dans le paysage des grandes métropoles. Nous faisons beaucoup de salons internationaux pour attirer les organisateurs de congrès et les promoteurs immobiliers. Et puis il y a les événements locaux à portée internationale où la marque « Hello Lille » se doit d’être très présente, comme la braderie de Lille, qui chaque premier week-end de septembre rassemble 2 millions de personnes, ou bientôt Lille Métropole Capitale Mondiale du Design 2020, qui accueillera de grandes expositions et designers.

Nous avons également mené une opération nommée « Hello Culture », fédérant les 25 plus gros acteurs culturels et événementiels du territoire pour les amener à toucher un autre public. Et puis le 11 décembre se tiendra la première édition de notre « soirée des ambassadeurs Hello Lille », réunissant 700 personnalités reconnues au-delà de nos frontières qui s’engagent à ce que chacune de leurs prochaines actions de communication se fassent au travers de la marque, afin de nous aider à rayonner.

Jusqu’où souhaitez-vous rayonner ?

François Navarro – Pour le tourisme et l’attractivité des entreprises, nous visons surtout les pays de proximité : Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas… Et évidemment nous jouons la carte du Brexit : la région et la métropole se sont fortement mobilisées pour accueillir les entreprises et les cadres qui souhaitent se rapatrier ici, en construisant par exemple une école européenne pour leurs enfants.

Pour les investissements, nous visons plus loin et notamment la Chine, le Moyen-Orient, les États-Unis, le Canada, l’Australie. Ce sont des pays qui font partie ou pourraient faire partie de l’Histoire de notre métropole. Je pense particulièrement à l’Australie, dont plus de 8 000 soldats sont enterrés dans le cimetière de la Première Guerre Mondiale abrité par la métropole. Un lien très fort s’est donc noué entre nos deux pays, qui sera honoré en 2023 lors de l’accueil de la coupe du monde de rugby.

Votre vote a bien été enregistré ! Allez plus loin : Participez à la visibilité du projet !
NON MERCI !