8 janvier 2019 3 minute(s)

Bob : vers une nouvelle génération de services publics ?

Bob (ex Bob Emploi), est l’un des étendards de ces nouvelles plateformes numériques, proposées par des associations ou des initiatives de l'économie sociale et solidaire qui cherchent à révolutionner les services publics. #LetsgoFrance a donc rencontré son fondateur, Paul Duan, un jeune « ex » de la sphère tech californienne.
screen_shot_2019-01-08_at_7.26.01_pm.png, par AdminLetsGo

« Je pensais que les technologies pouvaient servir d’autres buts que des objectifs commerciaux et contribuer ainsi au bien commun à grande échelle. J’étais persuadé qu’il était vital de donner du sens à l’utilisation de ces technologies ». C’est ainsi que Paul Duan, ancien data scientist de la pépite américaine Eventbrite, raconte à #LetsgoFrance l’origine de la création de son ONG Bayes Impact… et de Bob.

Bob ? C’est le nom amical d’une plateforme web destinée à l’accompagnement des demandeurs d’emploi. Lancé en novembre 2016, la plateforme numérique s’inscrit alors dans le sillon d’un ensemble de start-up s’étant lancées dans le « matching de compétences » à grande échelle.  Le principe est simple : faire correspondre compétences des candidats et emplois en usant de data science et d’algorithmes ; à l’image des applis de rencontres amoureuses.

 

« Je pensais que les technologies pouvaient servir d’autres buts que des objectifs commerciaux et contribuer ainsi au bien commun à grande échelle. J’étais persuadé qu’il était vital de donner du sens à l’utilisation de ces technologies ».  Paul Duan

 

160 000 chercheurs d’emploi accompagnés

Aujourd'hui,  la plateforme oriente sa démarche vers l’accompagnement au candidat, en s’appuyant sur les données fournies par les utilisateurs et celles, ouvertes, de plusieurs institutions (open data).  Comme l’explique le CTO de Bayes Impact, Pascal Corpet, la plateforme numérique s'appuie sur ces données afin de proposer un diagnostic personnalisé de l’employabilité des utilisateurs et des conseils pour accélérer sa recherche. Après deux ans d’existence, la plateforme revendique plus de 160 000 chercheurs d’emploi accompagnés et un taux de satisfaction utilisateur de 89%.

 

Services publics citoyens et start-up d’État

Bob, quoi qu’il en soit, est le porte-drapeau de ce que Paul Duan nomme les « services publics citoyens », dont la logique repose sur la coopération entre initiatives citoyennes et institutions publiques pour  créer des services publics davantage en phase avec les besoins des citoyens.

 

Ainsi, Pôle emploi, qui a participé au financement de Bob, en faisait d’ailleurs à son lancement un modèle de réalisation de sa politique d’« innovation ouverte », qui voit l’opérateur coopérer, hors les murs, avec des initiatives innovantes pour proposer de nouveaux services numériques. Selon le fondateur de Bob, les services publics sont « de plus en plus concurrencés par les géants du secteur privé ; et leurs principes (continuité [assurer un service public sans interruption, ndlr], non-discrimination…) peuvent être potentiellement mis en danger. » Selon ce dernier, face aux « GAFAM », l’État se doit de réagir en concevant de nouveaux services numériques ambitieux en s'appuyant sur l’énergie d’associations ou de jeunes entreprises numériques engagées : « Nous pensons que la solution vient de la prise en compte de l’engagement citoyen par les pouvoirs publics et surtout, de la facilitation de cet engagement par l’aide de l’État (financement, accès aux données…) ».

 

L’État n’est donc pas peu actif sur le sujet : outre sa politique d’open data, il encourage ses institutions à se doter de groupes de travail autonomes, des « start-up d’État », pour revitaliser ses services publics. Avec de plus en plus de passerelles avec les associations et start-up porteuses de projets innovants à impact positif, qui se regroupent sous la bannière « tech for good. » Quant à Paul Duan, il ne s’arrêtera pas à Bob : « nous souhaitons également lancer de nouveaux services publics citoyens dans d’autres domaines : santé, environnement… ». À suivre !

 

©Bob


C'est parti pour la 2ème édition ! Participez à la 2nde édition des Trophées #LetsgoFrance ici.

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Votre vote a bien été enregistré ! Allez plus loin : Participez à la visibilité du projet !
NON MERCI !