21 septembre 2018 1 minute(s)

Le Miel de Paris ou comment cultiver l’amour de nos ressources

Fondateur du "Miel de Paris", Audric de Campeau installe ses ruches sur les toits parisiens depuis 2010. Aussi passionné qu'original, il s'est prêté pour nous au jeu des « 5 questions à ».
automobile_club_5_credits_sebastien_behotte.jpg, par AdminLetsGo

Que vous évoque #LetsgoFrance ?

Audric de Campeau : Habituellement je ne suis pas fan des anglicismes, mais je trouve que le nom fonctionne bien. Dynamique.

 

Qu’est-ce qui fait selon vous l’attractivité de la France ?

A.C. : La beauté, celle des monuments, l'esthétique du goût, la gastronomie…

 

Par quel exemple l’illustreriez-vous ?

A.C. : Par le Mont Saint Michel, une Bastide en Provence, les châteaux, on compte 1500 châteaux dans le seul Périgord, mais aussi Versailles, le Louvre, le Champagne!  Le vin de Bourgogne aussi… Et les millions de manières que les français ont de cuisiner selon leur humeur.

 

Si vous étiez Ministre de l’économie, quelle serait votre première réforme ?

A.C. : Réduction drastique des impôts allant de pair avec une réelle diminution de la taille de l'Etat.

 

Finalement, la France de demain, en 3 mots, vous l’imaginez comment ?

A.C. : Ma France rêvée: agriculture permaculturelle, amour et restauration du patrimoine, du travail pour tous.


Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Pour en savoir plus : http://www.lemieldeparis.com

Votre vote a bien été enregistré ! Allez plus loin : Participez à la visibilité du projet !
NON MERCI !