À vingt ans et après deux années de Khâgne dans un lycée parisien réputé, Johanna Koyanvale a toute la vie devant elle. Elle a choisi le tremplin du parrainage via l’association Frateli pour se donner toutes les chances d’aller au bout de son potentiel.

 1. Que vous inspire #LetsgoFrance ? 

Un optimisme conscient et actif, à l’opposé d’une vision utopique de l’avenir, déconnectée de la réalité.

 

2. Qu’est-ce qui fait l’attractivité de la France ?

La richesse de ses traditions culturelles et de ses patrimoines. La France est un pays pluriel à multiples épaisseurs, dans de nombreux domaines : ses habitants, ses paysages, sa cuisine...

 

3. Par quel exemple l’auriez-vous illustrée ? 

Par Frateli, pourquoi pas ? C’est un bel exemple de gens qui cherchent à montrer que la France a beaucoup à gagner en révélant et en soutenant tous les potentiels.

 

4. Si vous étiez ministre de l’économie, quelle serait votre première réforme ?

Je soutiendrais les initiatives intelligentes et audacieuses des jeunes entrepreneurs, pour qu’ils puissent servir d’exemple et surtout d’inspiration pour la jeunesse.

 

5. Finalement, la France de demain,  en 3 mots, vous l’imaginez comment ?

Vivante, réfléchie, plurielle !

Chargement …