Avec 248 exposants, la présence française au CES 2017 est la troisième par la taille, derrière la Chine et les Etats-Unis. Et la deuxième en nombre de start-ups. La délégation tricolore est musclée par l’appui de Business France et des grands groupes français, de plus en plus impliqués. Tour d’horizon de ces ambassadeurs de la « French Tech ».

La sélection de Business France

Sur 230 candidatures de start-ups reçues, l’agence française au service de l’internationalisation de l’économie française en a retenu 28, contre seulement 22 l’an dernier (et 15 en 2014). Un critère essentiel pour être sélectionné : être capable de commercialiser son produit dans les six mois, « de manière à ne pas décevoir les distributeurs qui visitent le Show », selon Clément Moulet, responsable des relations presse de Business France.

Parmi ces happy few :

  • Orosound et son casque audio destiné aux travailleurs en open space.
  • Bluemint Labs et son capteur connecté Bixi.
  • Smart & Blue et sa pomme de douche intelligente Hydrao.
  • Aryballe et son nez olfactif issu de l’Institut de nanosciences et cryogénie (CEA CNRS)

 

+75% 

C’est l’augmentation mesurée du nombre de dossiers de start-ups reçus par Business France pour le CES 2017, par rapport à l'édition 2016.

Business France a aussi invité treize start-ups « amies » dont CybelAngel, qui avait créé le buzz en remportant le Slush d’Helsinki grâce à sa solution innovante qui scanne le « deep web » pour identifier les informations sensibles des entreprises qui y circulent, ainsi que Blue Frog Robotics.

 

IoT Academy à La Poste

Pour la Poste, ce cinquantième CES est l'occasion de présenter les seize élus de son programme « French IoT ». Les stades de développement sont très divers d'une entreprise à l'autre.

  • Myxyty et son assistant domotique intelligent Myxypod : un pionnier,
  • Axelife et son bracelet connecté de monitoring cardiaque : vient d’être référencé par la centrale d’achat UGAP,
  • Ween et son thermostat intelligent : présent à l'édition 2016, Ween a levé 2 millions de dollars en 2016.

 

Engie invite Sigfox et Michelin

Pour sa deuxième participation, Engie invite à la fois des étoiles comme Sigfox et SymbioFcell, des industriels – Michelin, Leroy Merlin – et cinq start-ups françaises : Connit, Leet Design, We Now, Stereograph, Sense.

Deux incubateurs sont aussi du voyage : le lillois EuraTechnologies et Paris&Co.

 

222 

C'est le nombre de start-ups françaises présentes au CES 2017, contre 190 en 2016. 

Le Village by CA

Sélection resserrée pour l'incubateur du Crédit Agricole : six start-ups font le voyage au CES 2017.  #LetsgoFrance a d’ailleurs déjà parlé de l’une d’entre elles, la bordelaise Wiidii.

Les cinq autres s’appellent Jagger & Lewis (colliers connectés pour chiens), Jooxter (réservation d’espaces de travail, Liva (dossier médical via QR code), Sphere (réseaux sociaux) et Trovolone (cybersécurité)

 

Air Liquide invite 4 start-up

A l’occasion de sa première venue au CES, le champion français des gaz industriels invite 4 jeunes pousses françaises, toutes embarquées dans une collaboration avec le groupe :

  • Ubleam et ses logos intelligents, utilisés pour lire le niveau de gaz dans les bouteilles
  • Diota, une pépite de l’usine virtuelle en 3D, qui a levé 3 millions d’euros en 2016
  • Imag’ing, spécialiste de la réalité virtuelle et de la lasergrammétrie*.
  • SpeachMe et sa plateforme d’e-learning et de MOOC qui a levé 2,2 millions d’euros en septembre dernier.

 

Quelques autres exposants marquants 

  • Les industriels Legrand et Valeo
  • Sowee, la nouvelle filiale domotique d’EDF (créée en 2016)
  • Vulog, la pépite du car-sharing
  • Netatmo, pionnier de l'IoT grand public
  • Withings présent au CES depuis 2012 (racheté par Nokia en 2016)

Découvrez la liste exhaustive des exposants français au CES ou suivez des designers d'expérience sur place

 

*la lasergrammétrie ou relevé par scanneur laser 3D permet l’acquisition, sans contact d’objet, de grandes scènes complexes en trois dimensions.

 

Source chiffres : Business France et CES.

Chargement …