#LetsgoFrance a souhaité réunir deux acteurs français du secteur, le géant Renault Dacia et la start-up WYZ, pour un retour d’expérience sur leur collaboration. Un regard croisé qui montre qu’en France, les plus petits et les plus grands savent conjuguer leur succès.

Vous avez lancé WYZ il y a 7 ans, quel était votre objectif ?

Pierre Guirard, P-dg de Wyz Group : Nous avons misé sur la disruption, en créant des plateformes et des modèles B2B et B2B2C qui n'existaient pas auparavant pour l'approvisionnement de pneus. Notre particularité est de l'avoir fait en partenariat avec de grands comptes français. Notre entreprise n'aurait pas pu réussir seule. Notre modèle de disruption web est désormais déployé par nos clients, qui se sont appropriés nos outils et nous ont permis de les améliorer. Dans ce sens, notre travail avec Renault-Dacia et nos autres clients a été très important.

 

L'un de vos clients est effectivement Renault Dacia. Pourquoi un grand groupe a-t-il fait appel à une start-up ?

Pierre-Michel Erard, directeur Après-Vente France Renault Dacia : Ce que nous apprécions dans les start-up et dans WYZ en particulier, c'est cette agilité, cette faculté à créer de la valeur en apportant une solution nouvelle. Nous avions identifié un problème, celui de l'approvisionnement de notre réseau en pneus, compte tenu de la diversité des références. Il est quasiment impossible pour les concessionnaires de les avoir toutes disponibles. Nous parlons de volumes annuels de l'ordre de 100 000 à 200 000 pneus de dépannage ponctuel. Plusieurs prestataires étaient venus nous voir, mais WYZ a été la seule plateforme qui a su s'adapter à notre politique commerciale vis-à-vis de nos concessionnaires. Aujourd'hui, si telle ou telle référence n'est pas disponible dans le réseau, on peut se tourner vers la plateforme.

 

Est-ce la seule raison ?

P-M E : La deuxième raison, c'est la qualité technique et ergonomique du site. La flexibilité de la plateforme a fait qu'elle s'est parfaitement bien intégrée à notre propre portail. Cette faculté d'adaptation a été importante pour nous. WYZ a su comprendre notre politique commerciale vis-à-vis de nos concessionnaires, à savoir ne pas avoir de rupture d'approvisionnement, et en outre, a su y répondre techniquement. Et, dernière chose, nous apprécions la mentalité de l'entreprise. La plateforme WYZ n'est pas directement affiliée à un manufacturier, elle offre une forme de neutralité, de place de marché ouverte, sans oublier les conseils !

 

Renault apporte donc une validation certaine du modèle WYZ...

P-M E : Absolument, nous le percevons comme cela !

PG : Notre secret, c'est l'écoute du client. Ils nous ont vraiment permis d'améliorer notre offre, même si, quelquefois, il faut dire non, ou “pas tout de suite” à certains... Evidemment, nous sommes également proactifs, et nous développons nous-mêmes de nouveaux modules, qui nous paraissent aller dans le sens de ce que recherchent nos clients. Nous investissons fortement en R&D. Pour 2016, notre enveloppe est de 1 million d'euros.

 

Chargement …