Le point de vue de Michel Berry, Fondateur et directeur de l'École de Paris du management, sur les entreprenants français.

 

Des entreprises ferment, le chômage résiste, les déficits se creusent, la croissance est molle, les gouvernements  font des efforts pour libérer l'économie, mais ils mettent les gens dans la rue. Au total, on a l'impression que la France vit dans un film au ralenti pendant que les autres pays bougent.

Prenons pourtant du recul. Nous sommes dans un temps de métamorphose : si un monde meurt, un autre naît aussi, dynamique et porteur de sens. Il se donne à voir dans les travaux de l'École de Paris du management, où sont débattues des expériences passionnées, insolites, enthousiasmantes mais souvent intraduisibles dans le langage économique classique.

Mais cette France qui naît est en dessous des radars des médias, plus portés à annoncer les mauvaises nouvelles que les bonnes : l'émotion fait vendre et, en période de crise, les catastrophes paraissent naturelles alors que les réussites semblent anecdotiques quand on n'a pas les clés pour les comprendre. Mettre en lumière les démarches de ceux qui inventent un monde nouveau stimulera une renaissance, dont nous avons bien besoin ! 

 

Des entreprenants abondent en dehors des entreprises

Schumpeter a immortalisé le concept d'entrepreneur qui procède par destruction créatrice, notion que va abondamment illustrer le blog #LetsgoFrance. Je propose toutefois d'élargir cette notion en appelant « entreprenant » un acteur qui se saisit d'opportunités pour lancer de nouvelles activités. Ce n'est pas forcément un créateur d'entreprise et il n'est pas nécessairement guidé par la recherche du profit. Prenons deux exemples, un dans les territoires, et un dans le monde associatif :

  • Jean-François Caron‚ né dans un bassin minier bastion du syndicalisme‚ succède à son père comme maire de Loos-en-Gohelle‚ agglomération de 7 000 habitants, en optant pour l'écologie‚ ce qui n'allait pas de soi dans un bastion minier. Il lance un projet de ville durable qu'il affine avec persévérance sur trois fronts : environnement‚ économie ancrée sur le développement durable et vivre ensemble. Les résultats ont fait de sa ville une référence, il a été réélu avec 82‚1 % des voix en 2008 et100 % en 2014. Il s'attache maintenant à diffuser son expérience en considérant sa commune comme une cellule souche.
  • Jean-Daniel Muller et Jean-Michel Ricard, deux diplômés de la Faculté des sciences et des sports de Strasbourg, créent l’association Siel Bleu pour aider les personnes âgées à retrouver et à maintenir leurs capacités physiques grâce à une activité adaptée. Le lien de confiance établi avec leurs bénéficiaires leur a permis de franchir bien des obstacles. Aujourd’hui, le groupe associatif Siel Bleu intervient chaque semaine auprès de 100 000 bénéficiaires dans 4 700 lieux différents, et compte 450 salariés. Ses activités, dont les bienfaits thérapeutiques sont l’objet de recherches, suscitent de l'intérêt à l'étranger, et ses responsables viennent d'être auditionnés à Harvard.

 

Pouvoirs du rêve

Une expression qui revient fréquemment chez les entreprenants est celle de rêve : changer le monde, conquérir de grands espaces, corriger des injustices, lancer des défis esthétiques, etc. Dans la société d’aujourd’hui, l’entreprise partage des responsabilités avec d’autres types d’initiatives qui ont pour point commun de relier des hommes, de les faire rêver et de stimuler leur créativité. Donnons à voir de nombreuses fabriques de rêves que l’opinion ne perçoit guère comme telles, qu’elles revêtent ou non le visage des entreprises. Toutes font reculer les sentiments de solitude et de perte de sens qui rongent la société. 

 

Michel Berry, Fondateur et directeur de l'École de Paris du management

 

L’intégralité de l’article est disponible dans  La Gazette de la société et des techniques

 

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Michel Berry est le fondateur et le directeur de l'École de Paris du management, président de la Jaune et la Rouge (revue des anciens X). Il a été la tête du Centre de recherche en gestion de l'École polytechnique de 1975 à 1991, et a créé la revue Gérer et comprendre, qu'il a dirigée de 1985 à 2015. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages aux Éditions Autrement et Dunod. Ses publications sont notamment diffusées sur Cairn.info

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Chargement …