Labellisé « Origine France garantie », le groupe Muller est aujourd’hui un fleuron de l’industrie française. Pour Pascal Teurquetil, son DG, fabriquer en France est un acte différenciant et militant. Rencontre engagée. (1ère partie de l’entretien)

Muller est un groupe industriel de renom qui conçoit et fabrique en France, des solutions et des matériels pour le chauffage domestique et collectif.

Pourquoi êtes-vous tant attaché à la production en France ? En quoi ce choix influe-t-il sur votre stratégie d'entreprise ?

Notre choix de produire en France est militant et s’explique de plusieurs façons.

La première explication, c’est la généalogie : nous sommes français depuis l’arrivée des Vikings. Teurquetil, c’est le chaudron de Thor ! Mon grand-père artisan a été ruiné en France par la crise de 1929 ; mon père a su réagir à cette catastrophe qui a profondément marqué son enfance : il a créé une entreprise de rebobinage dans un petit atelier en région parisienne.

A force d’insomnies, de travail et d’intelligence, il a développé et bâti ce qui est aujourd’hui le groupe Muller en s’appuyant sur le puissant programme d’électrification d’EDF.

Ensuite, la seconde raison a trait au fait que notre développement a été intimement lié à celui du chauffage électrique en France. Comme vous le savez, après le programme hydro-électrique, le programme nucléaire visait à assurer l’indépendance énergétique de notre pays, très mal loti en ressources fossiles. L’essor des usages électriques et l’importance du marché français plaidaient tout naturellement, et continuent de plaider, pour une forte implantation sur le territoire national d’acteurs tels que nous.

La troisième raison tient à la communauté  que nous avons créée, ici, en France, et que nous voulons préserver. Au fil des décennies, avec tous nos salariés, nous avons bâti un esprit de groupe où chacun sait que nous, dirigeants, ne cherchons pas le profit pour nous enrichir et nous distribuer des dividendes, mais souhaitons plutôt  investir dans la recherche et les nouvelles technologies, afin de préparer demain.

En protégeant mes salariés et en œuvrant pour qu’ils aient encore du travail demain, j’ai l’impression de protéger une part de moi-même. Comme diraient mes ancêtres, nous sommes tous embarqués sur le même drakkar, ramons pour atteindre le walhalla !

 

« French touch » L’expression est largement répandue, mais que signifie-elle pour vous ?

La French Touch est pour moi une manière de fonctionner et de percevoir le monde,  une certaine culture française qui imprègne nos mentalités.

Cela tient à notre histoire si riche, au complexe mélange d’influences si contradictoires, à nos territoires si divers, à la douceur de notre climat, à la façon dont les autres peuples nous ont stéréotypés et dont nous nous imitons nous-mêmes.

Cela se traduit par une certaine façon de se comporter et de travailler qui mêle rigueur et libre-arbitre, contestation et discipline, besoin de comprendre et adhésion consentie etc.

Tout cela forme un ensemble de qualités dont le chef d’entreprise peut tirer le meilleur s’il sait les combiner et inspirer confiance à ses salariés.

Produire en France, c’est bénéficier de ce contexte et intégrer l’ensemble de ces qualités originales dans son produit.

 

Est-ce pour cela que le groupe Muller se reconnaît dans le label Origine France Garantie ?

Le Made in France fait l’objet de nombreux abus et détournements et n’apporte aucune réelle certitude quant à l’origine de la fabrication, car une finition mineure réalisée en France permet d’apposer le label « made in France » sur un produit fabriqué à l’étranger.

Il était nécessaire clarifier cette situation, et c’est le mérite du label Origine France Garantie. Il apporte deux certitudes concernant la fabrication en France : premièrement, celle-ci doit concerner au moins 50% du prix de revient du produit et ses caractéristiques essentielles sont d’origine française ; deuxièmement, un organisme indépendant contrôle et valide cette origine.

C’est donc un label qu’il faudrait faire connaître car il apporte de vraies garanties aux consommateurs qui voudraient, par l’achat de produits français, soutenir l’industrie ou l’agriculture de notre pays.

Chargement …