rencontre-pro-geoffrey_hubbel.jpg
Rencontres professionnelles organisées au sein de l'Université Paris Dauphine.
Éducation
par

Laurent Batsch : « Introduire la notion de "raison d'être" des entreprises dans le débat public est une évolution très louable »

Vous lisezLaurent Batsch : « Introduire la notion de "raison d'être" des entreprises dans le débat public est une évolution très louable »
2 min

La Fondation Paris-Dauphine vise à soutenir le rayonnement, la stratégie d’innovation et les projets de responsabilité sociale de l’Université Paris-Dauphine, récemment entrée dans les 100 meilleures universités au monde. #LetsgoFrance a rencontré son Président, Laurent Batsch, qui s'est prêté au jeu des « 5 questions à ».

Que vous évoque #LetsgoFrance ?

Laurent Batsch : On introduit de plus en plus dans le débat public la notion de « raison d’être » des entreprises. Cultiver la raison d’être de l’entreprise sans la réduire à la seule relation commerciale, se sentir concerné et sensibiliser à la place de l’entreprise dans la société, c’est significatif d’une évolution très louable.

 

Qu’est-ce qui fait l’attractivité de la France ?

L.B : Ce sont sa qualité de vie, ses infrastructures, son accès à l’éducation et à la santé : cela permet par exemple d’attirer des chercheurs étrangers qui ont pourtant dans leur pays des revenus plus élevés qu’en France.

 

Est-ce que vous avez un exemple de cette attractivité de la France ?

L.B : Dans l’enseignement supérieur, on forme beaucoup de financiers, qui sont très prisés sur toutes les places financières, et notre école mathématique est de très haut niveau. Les compétences des étudiants que l’on forme sont très largement reconnues.

 

Si vous étiez ministre de l’économie, quelle serait votre première mesure ?

L.B : J’appellerai immédiatement le ministre de l’Enseignement supérieur pour lui annoncer l’augmentation de son budget de 20% !

 

La France de demain, en 3 mots, vous la voyez comment ?

L.B : Pour reprendre une formule du patron de Michelin : ni capitalisme anglo-saxon, ni capitalisme d’État, Mais un modèle économique à la fois libéré de ses blocages et articulé avec un bon niveau de protection, un modèle social libéral.


Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Résumé

Que vous évoque #LetsgoFrance ?

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.