visuel_couverture1.jpg
Santé

Grâce au Téléthon, la France à la pointe de médecine régénérative

par

SantéGrâce au Téléthon, la France à la pointe de médecine régénérative

Chaque année, début décembre, l’évolution du compteur du Téléthon tient en haleine 1 Français sur 5 devant la télévision. Un élan de solidarité unique au monde qui, en trente ans, a porté la France parmi les leaders mondiaux des biothérapies.

Health tech : une excellence française

Réparer l’être humain : tel est le but de la médecine régénérative, qui, par l’utilisation de cellules vivantes stimulées – la thérapie cellulaire – ou le remplacement des gènes défectueux à l’origine des maladies – la thérapie génique – est en train de réussir là où jusque-là la pharmacologie avait échoué.

Dans cette discipline révolutionnaire, qui occupe aujourd’hui les plus éminents chercheurs de la planète, notre pays ne manque pas de champions : spécialiste de l’ingénierie du génome et de l’immunothérapie, Cellectis est peut-être notre pépite la plus célèbre, depuis son classement par le MIT parmi les 50 entreprises les plus innovantes au monde et sa désignation dans la liste des « pionniers technologiques » retenus par le Forum économique mondial pour 2016. Les essais cliniques de Cellprothera pour la régénération du cœur à partir de cellules souches sanguines, ou encore ceux de l’Hôpital Georges Pompidou pour traiter les maladies cardio-vasculaires, font aussi régulièrement la une des médias internationaux. Forte de ses nombreuses entreprises basées sur des innovations de rupture, la « French Health Tech » vise rien moins que le rang de leader mondial de la santé avec 600 start-up et près de 130 000 emplois prévus en France d’ici 2030.

 

Un tremplin nommé Téléthon

Cette excellence nationale n’est pas tout à fait étrangère à un événement phare qui, chaque premier week-end de décembre, mobilise des millions de téléspectateurs, donateurs, bénévoles et salariés à travers le territoire français : le Téléthon.

Grâce à ce marathon télévisuel de 30 heures qui, année après année, enregistre des dons record, s’est levé dans l’Hexagone un élan de recherche sans précédent qui profite aux maladies génétiques rares, ciblées par la lutte sans relâche de l’AFM-Téléthon, mais révolutionne aussi la médecine dans son ensemble.

Depuis 1987, les milliards d’euros engrangés ont permis notamment à l’association de créer ses propres laboratoires, leaders mondiaux dans leur domaine respectif : Généthon, fer de lance de la thérapie génique des maladies rares (qui s’est illustré dans les années 90 par la réalisation des premières cartes du génome humain) ; I-Stem, pionnier des cellules souches ; l’Institut de Myologie, expert des maladies du muscle. Fédérés dans l’Institut des biothérapies basé à Évry, dans l’Essonne, ces champions français constituent une force de frappe unique qui nous rapproche chaque jour un peu plus de la médecine du futur.


Genopole d’Évry :

·       81 entreprises de biotechnologies dont 6 cotées,

·       19 laboratoires académiques de recherche,

·       25 plates-formes technologiques mutualisées,

·       103 000 m² de parc immobilier

·       Institut des biothérapies : près de 25 000 m2 de laboratoires ; la plus grande capacité au monde de production de médicaments de thérapie génique


Sources : « La French Health Tech : faire de la France un leader mondial de la santé », novembre 2016, Étude prospective réalisée par le BCG pour France Biotech ; Genopole (chiffres 2015). 

 

Vous croyez en la réussite de la France ?   Participez aux 1ers Trophées #LetsgoFrance !

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …