La French Tech met le cap sur l’Afrique du Sud !
International

La French Tech met le cap sur l’Afrique du Sud !

par

International La French Tech met le cap sur l’Afrique du Sud !

Labellisée French Tech au printemps 2016, la ville du Cap - Cape Town - vient de se doter d’un incubateur, emblème et vecteur d’une coopération renforcée entre la France et l’Afrique du Sud.

La présence française en Afrique du Sud est ancestrale. A la fin du XVIIe siècle, des huguenots chassés par Louis XIV furent autorisés à s’établir dans la région du Cap pour y faire du commerce ou cultiver la vigne. Certes, la langue de Molière y est bien moins pratiquée que celle de Shakespeare, et le pays compte aujourd’hui à peine 9 000 résidents français.

Mais plus de 360 entreprises hexagonales y sont présentes, comme Dassault Systèmes, Orange, Gemalto ou encore Schneider Electric, et toutes sont partenaires du nouvel incubateur, le « French South African Tech Labs. »

 

Le Lab, fer de lance de l’innovation Made in France à Cape Town

Vaisseau amiral des entrepreneurs français en terre sud-africaine, le "French Tech Lab" est un espace de coworking, d'incubation et d'accélération. Il peut accueillir jusqu’à 30 startups  pour les accompagner de l'idée à la première levée de fonds.

Christophe Viarnaud, patron de la société Methys et maître d’œuvre du Lab, explique avec enthousiasme : « Nous avons des liens forts avec Silicon Cape, l'équivalent local de la French Tech , et aujourd'hui les pouvoirs publics sud-africains cherchent à nous financer. Ils voient dans la French Tech un moyen de se projeter à l'international. »

Les atouts du Cap sont nombreux, à commencer par son cadre attirant qui n'a rien à envier à la Californie avec le triptyque soleil, surf et tech… mais en beaucoup plus abordable. « Un environnement extraordinaire », plaide-t-il, tout en soulignant que le Cap s’affirme de plus en plus. « On le sait peu, mais c'est par exemple à Cape Town qu'a été développée l'infrastructure cloud d’Amazon. »

Le « French Tech Hub »  favorisera les synergies entre entrepreneurs français et sud-africains.

D’autres projets en Afrique

Le French Tech Hub du Cap n’est pas unique en Afrique puisque la capitale de la Côte d’Ivoire, Abidjan, accueille elle-aussi un tel dispositif. Il s’inscrit dans une vision continentale très ambitieuse. Ses promoteurs le considèrent en effet comme un point d'accès à toute l'Afrique sub-saharienne anglophone.

L’enjeu est de taille, car ce vaste territoire se révèle particulièrement porteur dans les fintechs, par exemple. De quoi attirer les startups françaises pour y trouver des talents, puiser des idées, accéder à de nouveaux marchés et proposer leurs innovations, notamment en matière de paiements mobiles.

D'autres territoires africains pourraient rejoindre prochainement le réseau. La démarche vient d'être lancée à Dakar, sous l’impulsion conjointe de Karim Sy, le fondateur de Jokkolabs, et de l'ambassade de France. On parle aussi de Tunis, dans le cadre de de l'Alliance numérique franco-tunisienne signée en 2013.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.