Musique
Musique

Les start-up françaises qui font pulser l'industrie musicale

par

Musique Les start-up françaises qui font pulser l'industrie musicale

L'industrie et la pratique musicale se réinventent en France et les start-up y sont pour beaucoup ! Illustrations avec MWM, Soundcharts et Rekyou, dont le bouillonnement créatif et la diversité n'ont d'égal que celui de la musique française !

MWM virtuose en applications musicales

Aujourd’hui, MWM est le 8e plus gros éditeur d’applications musicales au monde.

La success story MWM est née grâce à l’audace de trois jeunes Français, pas encore sortis de leur école d’ingénieur. Fondée en 2009, la petite entreprise, anciennement baptisée DJIT, a connu en 2012 un premier succès mondial fulgurant avec son application Edjing, qui permet de mixer de la musique directement sur smartphone ou tablette. Résultat : 500 000 téléchargements en 30 jours ! Aujourd’hui, l’entreprise française est le 8e plus gros éditeur au monde d’applications musicales. L’ambition et l’énergie de son sémillant co-fondateur Jean-Baptiste Hironde sont impressionnantes. « Nous souhaitons devenir le premier média sur le web en terme d’audience, sur la verticale musique », explique-t-il. Rebaptisée MWM pour Music World Media, la start-up a sorti 10 applications musicales, téléchargées par 140 millions d’utilisateurs partout dans le monde. Elle s’est offert le luxe de lancer deux équipements hardware, le Mixfader et tout récemment le Phase qui révolutionnent la pratique des Disc-Jockey. Une réussite fulgurante qui n’est pas sans rappeler celle de Deezer et du fabricant audio Devialet.

MWM

MWM, par AdminLetsGo

 

Soundcharts met le big data au service de l’industrie musicale

Soundcharts a levé 2.65 millions d’euros à l’automne 2017.

La mission de Soundcharts ? « Changer les méthodes de travail dans l’industrie musicale, qui restent très artisanales », expliquait David Weiszfeld, son créateur, dans une interview fin 2017 au média Frenchweb.fr. Après avoir passé près de 10 ans au sein du groupe Universal, ce dernier a fondé la seule start-up française qui figure aujourd’hui parmi les 4 lauréats du très sélect Midemlab 2017. Soundcharts est la première plateforme d’intelligence marché pour les artistes musiciens et leurs managers. Elle traque toutes les données des artistes disponibles sur le web, avant de restituer des analyses qui permettent d’évaluer la valeur commerciale des musiciens, ou encore d’optimiser les listes de lectures. Opérationnelle depuis 2016, Soundcharts totalise déjà 250 clients professionnels, dont Universal Music, Sony Music et Warner Music. La start-up a levé 2.65 millions d’euros à l’automne dernier. « On a de la chance, il y a une dynamique dans le marché et un renouvellement, les jeunes exécutifs dans le métier ont tendance à nous utiliser sans a priori », précisait David Weiszfeld. Sa nouvelle ambition : élargir sa base d’utilisateurs aux organisateurs de concerts et aux diffuseurs, en particulier les radios.

soundchart

soundchart, par AdminLetsGo

 

Rekyou démocratise l’accès aux studios d’enregistrement

Rekyou recense désormais dans toute la France des studios d’enregistrement, professionnels et home studios.

Si MWM et Soundcharts carburent à la French Tech, Rekyou s’affirme comme acteur de l’économie collaborative. « Cela reste assez compliqué de trouver le bon studio d’enregistrement, qui sera adapté aux besoins de l’artiste, via le web », constate un de ses créateurs, Josué Bananier. Après l’avoir vécu quand il était lui-même manager d’un musicien, Josué a co-créé la place de marché collaborative Rekyou, en 2016. La plateforme recense dans toute la France des studios d’enregistrement, professionnels et home studios. « Monter un home studio n’est pas si cher, mais pour un projet musical sérieux, cela grimpe vite à plusieurs milliers d’euros et il vous faut en plus les compétences en mastering d’un ingé son » ajoute Josué Bananier. L’ambition est de mettre en relation les musiciens avec les studios d’enregistrement, y compris home studio et les ingénieurs du son. Incubé à La Place, l’espace culturel Hip Hop de Paris, l’entreprise n’a pas de frontière de styles et approche déjà la centaine de studios partenaires.

REKYOU

REKYOU, par AdminLetsGo

 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

­­­­­­­

 
 
Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …