L'industrie textile française tire son épingle du jeu
Industrie

L'industrie textile française tire son épingle du jeu

par

IndustrieL'industrie textile française tire son épingle du jeu

Un nouveau label, France Terre Textile, garantit qu'au moins les trois quarts des opérations de production sont faites dans l'Hexagone. Un atout pour le marché français, mais aussi international.

Le Made in France fait recette. C'est vrai pour de nombreux produits, y compris le textile, surtout depuis le lancement, le 13 octobre dernier, de France Terre Textile, un nouveau label. Outre la garantie concernant la production, il assure au consommateur le respect, dans la production, de normes qualitatives et environnementales.

C'est Paul de Montclos, Président des ateliers Garnier-Thiebaut, à Gérardmer, et patron du Syndicat textile de l’Est, qui a lancé le premier, en 2011, un label Vosges Terre Textile. Son but ? Mettre en avant le savoir-faire français, mais aussi offrir une garantie plus forte que la simple mention Made in France, surtout lorsqu'on sait qu'un changement, teinture ou bouton, sur un produit fabriqué à l'autre bout du monde, permet d'apposer ce sigle...

Son initiative a vite service d’exemple, en Alsace, dans le Nord et la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour devenir, au final, un label national. Quelque 60 industriels sont aujourd'hui labellisés. Leur but, au-delà de distinguer leur production, est aussi de travailler ensemble et séduire des consommateurs prêts à payer un peu plus pour cette qualité. En France, mais aussi à l'étranger. Aujourd'hui, la filière, durement touchée par la concurrence asiatique, se redresse. Le textile est un secteur d’avenir. « Et la France est la mieux placée pour se battre au niveau mondial », assurait Eric Boël, le représentant du label Auvergne-Rhône-Alpes, lors du lancement, au siège de l’Union des industries textiles françaises.

Chargement …