mel2808shutterstock_638342005.jpg
Innovation

L'intelligence artificielle, un domaine d'excellence française bien réel

par

InnovationL'intelligence artificielle, un domaine d'excellence française bien réel

La France entend bien mettre à profit son éco-système, la créativité de ses entrepreneurs et l'expertise de ses chercheurs pour affirmer son leadership mondial dans ce secteur de pointe.

Ce n'est pas un hasard si le géant américain Microsoft a annoncé, peu avant l'inauguration de la Station F, le nouvel - et immense - incubateur parisien, qu'il allait s'y installer pour épauler les start-up dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA). Grâce à la qualité et la créativité de ses chercheurs et de ses entrepreneurs, la France est en effet en pointe dans ce secteur, qui promet de révolutionner aussi bien la mobilité que la robotique, la cyber-sécurité que la santé. L'IA permet en effet d'imiter le cerveau humain et décupler les capacités des machines.

Conscientes de ces atouts, les autorités françaises ont même souhaité organiser la filière, avec un plan lancé en janvier 2017. Le but ? Soutenir la formation et l'investissement, notamment via le capital investissement d'entreprises, et favoriser l'adoption d'outils dotés d'intelligence artificielle par les entreprises et les citoyens.

Quelque 5 500 chercheurs travaillent déjà sur ce sujet dans notre pays, et on ne compte pas moins de 18 Masters, une centaine de PME, ainsi que 345 jeunes pousses qui innovent dans le domaine.

 

Innovations

Parmi les nombreuses innovations françaises, on peut citer CardioLogs, un outil conçu par une start-up parisienne qui, en s'appuyant sur des modèles statistiques et des bases de données d’électrocardiogrammes, aide les médecins à repérer des anomalies cardiaques.

De son côté, Tellmeplus, une jeune pousse de l'Hérault, a développé un logiciel capable, en analysant des centaines de données, de prévoir les pannes sur une voiture - trois à sept jours à l'avance !

Enfin, la société Smart Me Up, dans l'Isère, a mis au point un logiciel de reconnaissance visuelle déjà utilisé dans une centaine de gares SNCF pour détecter des événements anormaux, par exemple.

 

La liste est longue. Et partout dans le monde où elle est adoptée, l'intelligence artificielle a un impact. Selon une étude de PWC, elle pourrait ajouter quelque 15 700 milliards de dollars à l'économie mondiale d'ici 2030, soit une hausse de 14%, grâce notamment aux gains de productivité qu'elle induit. 

Chargement …