mel2509_visuel_paris_fashion_week_x.jpg
Mode

Paris Fashion Week : histoire d’un règne sur la planète mode

par

ModeParis Fashion Week : histoire d’un règne sur la planète mode

La Fashion Week parisienne s’ouvre aujourd’hui, en clôture de la saison des défilés à travers le monde. Retour sur une histoire ancienne qui a fait de Paris LA capitale de la couture.

L’histoire des Fashion Weeks commence, pour ainsi dire, par une inélégance. Jaloux de l’aura exercée par la mode française sur le reste du monde, les États-Unis profitent de la guerre qui, en 1943, paralyse la création européenne, pour instaurer à New York une « Press Week » destinée aux journalistes et braquer les projecteurs sur les stylistes américains. C’est la première semaine de la mode mondiale, bien avant Milan (1957), Londres (1961) et Paris (1973).

Last but not least, la Fashion Week parisienne s’impose rapidement parmi les « Big Four ». Dès les années 1980, elle devient une grand-messe incontournable largement relayée par les médias, avides de découvrir les dernières collections des monstres sacrés comme des jeunes créateurs. Année après année, les couturiers français y font sensation, en dignes héritiers de Coco Chanel : Christian Dior, Yves Saint-Laurent, Jean-Paul Gaultier, Christian Lacroix, Givenchy – sans parler des talents de tous horizons, Karl Lagerfeld en tête, qui investissent Paris pour faire vivre nos plus prestigieuses marques.

                                                                                                                                 

De Louis XIV à LVMH

Juste retour des choses pour le berceau mondial de la mode. Car c’est bien dans la capitale française qu’est né ce phénomène incontournable de la société, avec le règne de Louis XIV qui faisait venir à Versailles les plus grands tailleurs du monde afin de vêtir sa cour et asseoir sa suprématie.

 

« La mode est pour la France ce que les mines d’or du Pérou sont pour l’Espagne » Colbert.

 

Dans leur sillage, les pouvoirs publics et les instances représentatives de la profession n’ont eu de cesse, au cours des siècles, d’organiser la prééminence de Paris dans le secteur.

Si la première « maison » de haute-couture est créée au XVIIIe siècle par Rose Bertin, c’est Charles Frederick Worth que l’histoire retient comme le « père de la haute couture » : ce couturier français d’origine britannique lance en 1858 les premières collections, séries de modèles confectionnés à l’avance en-dehors de toute commande, et les présente dans ses salons parisiens sur des mannequins de chair et d’os. Les défilés de mode sont nés.

Sous son impulsion est créée en 1868 la Chambre syndicale de la haute couture, ancêtre de la FHCM (Fédération de la Haute Couture et de la Mode), organisatrice de la Paris Fashion Week actuelle. Cette association professionnelle, dont la mission est de développer l'industrie de la mode en France, met progressivement en place un « calendrier » des présentations privées qui, dès le début du XXe siècle, deviennent une expérience à part entière avec l’introduction de musique et des décors de plus en plus sophistiqués.

Cent ans après, la Ville Lumière domine toujours le monde de la mode : non seulement elle abrite le siège du leader mondial du luxe, LVMH, mais c’est la seule capitale à tenir encore une Fashion Week Haute Couture – au grand dam de New York et de sa reine Anna Wintour, la célèbre rédactrice en chef du Vogue américain… qui pour rien au monde ne manquerait le très convoité premier rang de nos défilés !


Un an de mode à Paris :

6 semaines de la mode (haute couture en janvier et juillet, mode masculine en janvier et juin, prêt-à-porter en mars et septembre)

1,2 milliard d’euros de retombées économiques

10,3 milliards d’euros de transactions commerciales

+ de 300 défilés présentant 50 % de marques étrangères

27 salons professionnels, + de 14 000 exposants dont 75 % de marques étrangères

Source : FHCM

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …