karan-bhatia-611291-unsplash.jpg
Industrie
par

Usine Extraordinaire : l’industrie française se met en scène au Grand Palais

Vous lisezUsine Extraordinaire : l’industrie française se met en scène au Grand Palais
3 min

L’industrie française est mise à l’honneur lors d’un événement unique : l'Usine Extraordinaire au Grand Palais du 22 au 25 novembre. Soutenue par Business France, l’initiative, gratuite, a vocation à faire découvrir les talents et les savoir-faire de ce secteur méconnu des Français.

Une fondation pour lier société et usine

Sous l’égide de FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion), la Fondation Usine Extraordinaire cherche à créer du lien entre le public et l’industrie française. Portée par l'Alliance Industrie du Futur, elle a été co-fondée par EDF, Fondation Michelin, la Fédération des industries mécaniques, SANOFI et UIMM La fabrique de l’avenir et bénéficie du soutien de Business France.

 

Labellisée French Fab, L'Usine Extraordinaire est son premier événement et est placée sous le haut patronage de M. Emmanuel Macron, Président de la République.

 

473

C'est le montant, en millards d'euros, de l'exportation de biens industriels français en 2017

 

Pour montrer que le monde industriel français a bien un avenir, l'événement mise sur la révélation des coulisses d'une usine au grand public afin de lui faire découvrir ses industries de pointe, ses savoir-faire exceptionnels, ses machines et ses robots ainsi que les femmes et les hommes qui la font vivre. 

Le visiteur est invité sous la grande nef à partager des expériences immersives au cœur d’une scénographie unique pour ouvrir son regard sur l’industrie. 4 espaces sont aménagés par thème : Connecter, Fabriquer, Inventer et Partager, et un grand dôme abrite les conférences et les débats, comme la conférence du premier jour sur « L’Industrie Européenne à la conquête du futur » autour de Jean-Dominique Senard (Michelin), Frédéric Sanchez (Fives) et Nicolas Dufourcq (Bpifrance) entre autres. 

 

L'Usine Extraordinaire, lieu d'annonces et de communion

C'est dans cette usine reconstituée que se tiendra le Conseil national de l'industrie et qu'Edouard Philippe procédera à des annonces décisives pour le secteur. L'intervention d'Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d'État auprès du Ministre de l'Économie et des Finances, en charge de l’industrie, est également très attendue.

Les grandes entreprises, les PME, les fédérations, les partenaires sociaux, les décideurs institutionnels sont mobilisées autour de ce grand projet qui appelle également les groupes scolaires, les nouvelles générations, plus largement à investir l’industrie française et à la regarder comme un secteur inclusif, moderne, ouvert, connecté, source de croissance.

 

Une vitrine de choix pour l’industrie française à l’international

26%

C'est le pourcentage de projets d'investissements concernant l'industrie en France

L’industrie française est aussi tournée vers l’international et elle attire les investisseurs étrangers.

Les délégations et les journalistes internationales seront accueillies par Pascal Cagni, ambassadeur pour les investissements étrangers en France et Président de Business France, pour une visite de l’usine Extraordinaire sur-mesure (nous ferons le compte-rendu dans un prochain article). A cette occasion, l’exposition photo Immersion industrielle créée par Business France sera présentée au Grand Palais et au Mini Palais.

 

* Source : Business France


C'est parti pour la 2ème édition ! Participez à la 2nde édition des Trophées #LetsgoFrance ici.

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

 

Business France partenaire de #LetsgoFrance

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.
Concours

Trophées
#LetsgoFrance

En savoir plus Découvrez les candidats

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.