rawpixel-487102-unsplash.jpg
Silver économie
par

Alenvi, réinventer le métier d’auxiliaire de vie

Vous lisezAlenvi, réinventer le métier d’auxiliaire de vie
4 min

D’ici 2020, la « silver économie » pourrait générer en France un chiffre d'affaires de plus de 130 milliards d'euros. Face au vieillissement attendu de la population (5 millions de plus de 60 ans attendus d’ici 2030), et au-delà du business, de nouveaux types de services à destination des seniors font surface au sein d’un modèle d’accompagnement en « crise profonde ». La solution viendra-t-elle de jeunes pousses telles qu’Alenvi ? Thibault de Saint Blancard, son cofondateur, en explique les enjeux à #LetsgoFrance.

Quel constat peut-on faire aujourd’hui sur la réalité des métiers de l’aide à domicile ?

Thibault de Saint Blancard : Nous avons pu faire le constat de l’insuffisante valorisation de ce métier et des fortes frustrations qui existent chez ces personnes pourtant passionnées. Un auxiliaire de vie a des responsabilités importantes qu’il faut reconnaître. Dans une société française où les plus de 65 ans représentent aujourd’hui 19.5% de la population, contre 15.5% il y a vingt ans, l’enjeu est important. Or l’approche actuelle, qui consiste à former en masse des professionnels et à privilégier l’aspect « technique » de la formation semble nier cet état de fait. Les auxiliaires de vie sont aussi et surtout des professionnels de l’empathie et du lien.

 

Pourquoi votre approche s’est-elle orientée sur des questions d’organisation du travail et des compétences ?

T. de S. B : L’enjeu RH est fondamental. Notre première réponse porte sur un cadre de travail le plus stable et épanouissant possible : dans le secteur, le temps partiel représente 70%, nous nous proposons ainsi un CDI à 35 heures, avec une rémunération en moyenne à plus de 10% au-dessus de ce que prévoit la convention collective. Surtout, nous leur apportons de l’autonomie, autour de l’idée d’un travail en équipe de 6 à 8 personnes. Ce modèle d’organisation est inédit en France et se rapproche de celui de Buurtzorg, entreprise néerlandaise de soins infirmiers à domicile (qui a réduit en moyenne de 40% la dépense moyenne totale par personne accompagnée).

Concrètement, les auxiliaires consacrent une partie de leur temps de travail à gérer la vie de leur équipe (recrutement, gestion du planning…) et cela optimise un certain nombre de choses comme les remplacements : nous avons ainsi un taux d’absentéisme beaucoup plus faible que la moyenne. Procéder ainsi engage et connecte les auxiliaires de vie les uns aux autres.

Enfin, nous proposons des formations centrées sur les témoignages d’auxiliaires autour de leur quotidien, afin de favoriser le retour d’expériences. Ces formations abordent surtout le savoir-être, en apportant des connaissances sur la neurologie et la psychologie avec le réseau Aloïs par exemple.

 

Avec quels résultats ? 

T. de S. B : Aujourd’hui, 40 auxiliaires accompagnent une centaine de bénéficiaires, au sein de plusieurs équipes locales avant tout en Île-de-France. Notre récente levée de fond de 1,1 M € va nous permettre d’ouvrir de nouveaux territoires et d’investir.

 

Alenvi est une Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale (ESUS). Pourquoi ce choix ?

T. de S. B : Notre modèle n’est pas celui d’une start-up à forte croissance. Notre agrément ESUS n’était pas une fin en soi mais nous sommes une entreprise sociale et militante et cela nous correspond : nous payons mieux nos auxiliaires et proposons des tarifs solidaires… Surtout, l’ESS met sur le même plan l’impact social positif et des modèles économiques pérennes – et c’est de plus en plus vrai !

Il ne faut pas opposer ESS et économie classique, mais intégrer cet écosystème nous permet de mieux nous faire identifier comme acteurs économiques se reconnaissant dans l’idée d’un cercle vertueux. L’organisation du travail que nous créons apporte une organisation plus souple et moins d’absentéisme mais surtout, une meilleure qualité de travail pour les auxiliaires de vie et de meilleurs soins.


C'est parti pour la 2ème édition ! Participez à la 2nde édition des Trophées #LetsgoFrance ici.

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

 

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.
Concours

Trophées
#LetsgoFrance

Votez pour vos
dossiers préférés

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.