Anthony Requin : « La France dispose d’un écosystème favorable aux green bonds »
Finance

Anthony Requin : « La France dispose d’un écosystème favorable aux green bonds »

par

Finance Anthony Requin : « La France dispose d’un écosystème favorable aux green bonds »

Son nom est bond. Green bond. Sa mission ? Financer la transition énergétique. Sous l’impulsion de quel pays ? De la France ! Une initiative d’une ampleur inédite dont Anthony Requin, directeur général de l'Agence France Trésor, décrypte les contours.

Comment est né le projet d’une obligation verte ou green bond en France ?


Anthony Requin : Le Président de la République, François Hollande, a fixé les orientations en matière de financement vert en avril 2016. L’objectif  était de démontrer dans la continuité de l’accord de Paris que les marchés de capitaux sont en mesure d’accompagner les Etats, les collectivités locales, les entreprises dans le financement de la transition énergétique. Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, et Michel Sapin, ministre de l’Économie et des Finances, ont dès lors annoncé en septembre que la France lancerait la première Obligation  Assimilable du Trésor (OAT) verte dans le cadre du programme de financement de l’Etat de 2017. Le travail de  structuration de cette OAT a duré quatre mois car nous souhaitions que l’OAT verte ait la même liquidité qu’une OAT classique tout en respectant les meilleurs standards des green bonds.

 

La France a ouvert la voie en étant le premier pays à annoncer sa volonté de créer une obligation souveraine « verte »

 

7 Md€

C’est le montant de la 1re OAT verte émise par l’Agence France Trésor. Source : Agence France Trésor.

La sélection des dépenses vertes éligibles, la définition du cadre de reporting et la consultation des parties prenantes ont exigé un travail important de coordination. Dans la dernière ligne droite, les équipes de l’AFT et du Commissariat général au développement durable (CGDD) du Ministère de l’Environnement ont rencontré plus de 130 investisseurs en France, en Europe et en Asie pour leur présenter l’OAT verte et les convaincre de l’attractivité de ce produit, notamment sa très grande liquidité, caractéristique unique à l’heure actuelle sur le marché des green bonds

 

Peut-on parler d’un leadership  français dans le domaine de l’obligation verte ?

 

A.R : La France a ouvert la voie en étant le premier pays à annoncer sa volonté de créer une obligation souveraine « verte » et la transaction inaugurale en janvier 2017 a été la plus grande émission syndiquée de l’histoire de l’Agence France Trésor en termes de taille, de demande et de nombre d’investisseurs. Cela montre qu’il est possible pour un Etat de financer la transition énergétique à travers une obligation dédiée, sans surcoût pour le contribuable. Nous espérons à travers cette démonstration convaincre d’autres Etats de financer leurs plans de transition énergétique à travers le marché des green bonds.

 

200

C’est le nombre d’investisseurs, assureurs, gestionnaires de fonds, institutions de retraite etc. de tous horizons qui ont participé au lancement de l’OAT verte à 1, 75%, qui court jusqu’au au 25 juin 2039. Source : Agence France Trésor.

Au-delà même de l’Etat, la France dispose d’un écosystème extrêmement favorable au développement des green bonds, avec des collectivités locales, des entités publiques ou privés, notamment du secteur de l’énergie ou des transports, désireuses de financer leurs investissements au travers de ce marché, une agence de notation environnementale de tout premier plan et des gestionnaires d’actifs très mobilisés et intéressés dans le développement de ce segment obligataire au moyen du label TEEC (Transition Energétique et Ecologique pour le climat) créé au terme de l’article 173 de la loi sur la transition énergétique).

 


Qu'est-ce qu'un « green bond » ?  C’est une obligation pour laquelle l’usage des fonds est dédié à un projet ou un ensemble de projets générant un impact environnemental positif. Elle se distingue d’une obligation classique par une information spécifique sur les dépenses qu’elle finance et leur caractère vert.


 

Chargement …