screen_shot_2019-06-24_at_7.04.49_pm.png
©Afnor
Normes
par

La France a des talents Or’Normes

Depuis l’an dernier, l'Afnor remet à quatre entreprises françaises ses « Trophées Or’Normes ». L’Association récompense ainsi leur habileté à manier les normes, avec stratégie et ambition commerciale, lorsqu’il s’agit de commercialiser un nouveau service, un produit ou de prendre le lead sur un marché en ébullition, domestique ou international. En un mot, pour innover ! Rencontre Elise Bourmeau, déléguée Relations Adhérents de l’association et responsable des Trophées Or’Normes.

Pourquoi avoir pris l’initiative de ces « Trophées Or’Normes » ?

Elise Bourmeau : L’idée est avant tout de démystifier les normes. Elles irriguent notre quotidien , notre travail et notre vie privée et restent pourtant méconnues. Nous voulons vulgariser ce sujet à tous les étages des organisations, pour qu’elles aient ce réflexe d’utiliser les normes, et qui sait, cela peut leur donner envie de les changer ou d’en créer de nouvelles… Car il s’agit aussi de montrer que les normes sont des objets vivants ! Beaucoup naissent, beaucoup sont supprimées, mais les experts et opérateurs en normalisation, AFNOR ou les bureaux sectoriels, ne peuvent agir si les acteurs qui sont concernés ne leur disent rien.

 

Quelles ambitions nourrissez-vous pour cette deuxième édition ?

E.B : Auparavant, nous proposions des trophées consacrés aux experts en normalisation. C’est la deuxième année que nous choisissons de valoriser avant tout les utilisateurs des normes, avec comme objectif, donc, de s’adresser à un plus large public, de décideurs notamment. Nous illustrons ainsi à quel point les normes sont sources de confiance, d’innovation, de facilitation des échanges, mais aussi de protection.

 

Comment les normes servent-elles l’innovation et les intérêts économiques des entreprises ?

  1. E.B : Il faut déjà savoir que les entreprises de toute taille utilisent les normes. On pourrait avoir l’impression que leur fabrique est contraignante, mais elles ne sont pas l’apanage des grandes structures. L'an dernier, nous avons ainsi récompensé par exemple tant Suez International qu’Apilab, une structure de moins de 5 salariés ! Pour une start-up, une PME ou une ETI, la normalisation peut être un levier : elle peut permettre de soutenir ou protéger une innovation, mais aussi de tester l’accueil d’une innovation par l’ensemble des partenaires intéressés. 

 

S’intéresser à la normalisation pour un entrepreneur lui permet de s’assurer qu’il n’a rien oublié en termes de cohérence et de complémentarité avec la règlementation, d’applicabilité à certains secteurs… voire de corriger et compléter son offre en fonction. C’est aussi un levier pour prendre le leadership sur un sujet, pour ensuite ne plus le lâcher. C'est ce qu'a fait Apilab : ce bureau d'étude spécialiste de la biosurveillance environnementale a développé un dispositif innovant, basé sur les abeilles, autour de l’évaluation de l'empreinte environnementale de ses clients, et a pu se développer et créer de la confiance autour de sa méthode, qu’elle a fait reconnaître comme une norme. C’est assez vertueux, d’autant que le process de co-création des normes volontaires permet d’être en contact avec d’éventuels fournisseurs ou clients.

 

Vous avez également, cette année, souhaité mettre à l’honneur la protection de l’environnement ?

E.B : Oui, une des quatre catégories de trophées inclut désormais la protection de l’environnement, c’était important de l’intégrer car c’est un sujet sur lequel les normes ont un rôle majeur à jouer. Y compris pour la voix de la France à l'international ! Notre pays, qui a la présidence du G7 cette année, a mené un atelier sur l’économie circulaire, l’opportunité de prendre le leadership sur ce sujet à l’international. Et elle l’a notamment fait sur le sujet de la normalisation, grâce à la publication fin 2018 de la toute première norme au monde encadrant le management de projets d'économie circulaire. La norme est expérimentale, mais elle est déjà testée en entreprise, et assoit donc l’essor de ce nouveau modèle économique.

 

Pour vous inscrire aux Trophées Or’Normes 2019 d’Afnor, vous avez jusqu’au 30 juin ! L’inscription se fait en quelques clics seulement. Remise des récompenses le 14 octobre.


Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.