Albert Dufrêne et Alexandre Micka, fondateurs de La Tarte Tropézienne
Au fourneau, Albert Dufrêne et Alexandre Micka, les fondateurs de La Tarte Tropézienne.
Entrepreneuriat

Albert Dufrêne : "Je vise une France travailleuse et libérée"

par

EntrepreneuriatAlbert Dufrêne : "Je vise une France travailleuse et libérée"

Co-fondateur de La Tarte Tropézienne, Albert Dufrêne fait partie de la crème de la crème des entrepreneurs, à la fois au moulin et au fourneau. Dynamique et homme de son temps, il veut redonner envie aux jeunes de se tourner vers les métiers manuels.

Que vous évoque l'initiative #LetsgoFrance ?

En France, nous avons beaucoup de talents, des jeunes qui ont les capacités de faire des choses. Il faut le dire, et il faut les garder ! J’ajouterai que l’accent a souvent été mis sur les métiers « de cerveaux » et le tertiaire. Mais nos métiers manuels sont tout aussi importants et il y a de l’emploi.  Il faut le dire aux jeunes : un bon plombier comme un bon cuisinier gagnera bien sa vie.

 

Qu’est-ce qui fait pour vous l’attractivité de la France ?

Nous sommes dans l’un des plus beaux pays du monde, on me le dit tous les jours. Nous avons des savoir-faire exceptionnels, même si beaucoup de règles nous empêchent parfois d’en profiter…

 

Par quel exemple l’illustreriez-vous ?

Nos savoir-faire en gastronomie, évidemment ! La qualité des produits, des techniques, et même dans des champs relativement nouveaux comme le bio.

 

Si vous étiez ministre de l’économie, quelle serait votre première grande réforme ?

Je ferai passer la durée légale du travail hebdomadaire à 40 ou 42h. Et je laisserai la liberté de travail à ceux qui le souhaitent. Nos contraintes administratives nous empêchent de profiter de nos atouts et de nos talents. Dans certaines régions, on ne trouve plus de pâtissier, plus de boulanger, plus de cuisinier, plus de chef !

 

Finalement, la France de demain, en 3 mots, vous l’imaginez comment ?

Notre industrie étant ce qu’elle est, le tourisme et l’hôtellerie, surtout de luxe, auront leur importance. Pour que les services et l’hôtellerie-restauration dans son ensemble se portent mieux, je vise donc une France travailleuse et libérée !

Abonnez-vous à notre newsletter :
Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …