Aider les jeunes diplômés : une idée à suivre née en Seine-Saint-Denis
Engagement

Aider les jeunes diplômés : une idée à suivre née en Seine-Saint-Denis

par

EngagementAider les jeunes diplômés : une idée à suivre née en Seine-Saint-Denis

Michel Berry et l'École de Paris du management contributeurs de #LetsgoFrance, nous présentent l'action de l'association NQT. Créée en Seine-Saint-Denis en 2005 par Yazid Chir et Raynald Rimbault, elle a mis en place un système de parrainage, dans lequel des cadres d'entreprises parrainent des jeunes diplômés afin de leur faciliter l’accès à un emploi conforme à leurs attentes. Le succès est tel que l'association essaime rapidement en France et Outre-mer.

Lorsqu'on vit dans un quartier stigmatisé, la réussite scolaire est difficile à valoriser. C'est ce que découvre en 2005 Yazid Chir, entrepreneur et président du MEDEF 93, lorsqu'il rencontre Jean-Luc, jeune Français d’origine centrafricaine né à Saint-Denis et titulaire de deux masters. Ne trouvant rien à son niveau, celui-ci cache ses diplômes pour postuler à des jobs alimentaires. Cette rencontre choque Yazid Chir : « Quand je l’ai rencontré, il avait perdu toute confiance en lui. Il avait honte devant les amis de son quartier et devant sa famille qui s’était saignée pour lui payer des études supérieures. »

 

Son désespoir explique, en partie, les relations difficiles entre les jeunes du quartier et les grandes entreprises installées près du Stade de France, après la Coupe du Monde de football 1998. Yazid Chir et Raynald Rimbault, délégué général du MEDEF 93, lancent alors l’idée du parrainage : un jeune diplômé est  pris en charge par un cadre d’entreprise, non pas pour le recruter, mais pour le conseiller et lui faire bénéficier de son réseau. Ils lancent une expérience avec 200 jeunes de niveau bac + 4 et plus, en mobilisant les entreprises du département. Elle dépasse leurs espérances, avec 60 % de recrutements en six mois. Il s’agissait aussi de l’estime de soi des jeunes, de la fierté de leur famille, de l’espoir diffusé dans la société.

 

Début 2006, encouragés par Jean-François Cordet Préfet de la Seine-Saint-Denis et par Laurence Parisot présidente du MEDEF, ils créent l'association Nos Quartiers ont des Talents, qui propose à des entreprises mécènes de mettre à disposition des collaborateurs, pour parrainer ces jeunes dans leur recherche d’emplois. Elle développe un savoir-faire précis des parrainages et de leur management et crée des relations sur mesure entre parrains et jeunes. Le parrainage qui aide les jeunes, apporte beaucoup aux parrains, dont les candidatures se multiplient. C'est ainsi que l'opération rencontre un grand succès auprès des entreprises, nombreuses à s'associer à ce dispositif, qu'elles soient petites ou grandes et qu'elles embauchent ou non.

 

Rebaptisée NQT, car elle ne se limite plus aux quartiers, mais s'ouvre aussi par exemple aux territoires ruraux isolés, l'association essaime dans toute la France et Outre-mer. 31 445 jeunes ont été accompagnés entre 2006 et 2016 par 8 590 parrains et 800 mécènes. NQT vise maintenant à accompagner 100 000 jeunes dans les dix ans à venir. De nombreux témoignages de jeunes et de parrains postés sur le site de l'association montrent l'étonnante énergie qui anime cette association.

 

Chargement …