unknown.jpeg
Art verrier
par

Baccarat, le cristal en majesté

Une origine royale, des chefs-d’œuvre de verre en cascade, une renommée planétaire dont l’éclat brille vif et pur comme le diamant : la manufacture Baccarat, joyau de l’art verrier à la française, a traversé les siècles avec la solidité du granit. Portrait d’une vedette cristalline qui continue de graver dans le marbre sa légende née du silice et de l’oxyde de plomb.

Une histoire qui ne manque pas de souffle

Au commencement étaient la Lorraine, un évêque, un monarque et une rude concurrence internationale.

Le berceau de cette histoire sans pareille, sur laquelle se sont penchées les bonnes fées avec leur baguette de cristal, est la ville de Baccarat. Une paisible bourgade industrieuse de l’actuel département de Meurthe-et-Moselle, qui a donné son nom à la manufacture.

Cette dernière a vu le jour en 1764, quand le roi Louis XV répond à la requête de l’évêque de Metz, monseigneur de Montmorency-Laval, propriétaire de vastes forêts. Le prélat, qui dispose d’énormes quantités de bois pour alimenter des fours, lui écrit en ces termes : « Sire, la France manque de verrerie d'art, et c'est pour cela que les produits de Bohême y entrent en si grande quantité : d'où il suit une exportation étonnante de deniers, au moment où le royaume en aurait si grand besoin. »

L’argument fait mouche. Le Bien-Aimé donne son autorisation et Baccarat va se mettre à souffler et à tailler du verre pendant plus de 250 ans.

Promouvoir les métiers d’art et l’activité industrielle, faire face à la concurrence étrangère, œuvrer à la richesse de l’Etat et à la réputation de la France grâce à ses savoir-faire : rien de nouveau sous le soleil !

Et c’est ainsi que des générations d’artisans verriers se sont succédé à Baccarat depuis le XVIIIe siècle, perfectionnant leur maîtrise au fil du temps et de la canne de souffleur.

Beaucoup d’adresse, de talent et d’années d’apprentissage sont nécessaires pour y parvenir. Transformer un magma en fusion à 1 500 degrés en une pièce précieuse qui ira trôner sur les tables les plus fastueuses du monde ne s’improvise pas. « Il faut quinze ans d’expérience pour réaliser un verre complet », explique Yves Paris, meilleur ouvrier de France et qui a passé plus de quarante ans chez Baccarat.

 

Un avenir taillé sur mesure

La production est intégralement locale : toutes les pièces de Baccarat sont fabriquées à Baccarat. « C’est le cœur de la société et c’est ce savoir-faire que nous avons préservé », explique Daniela Ricardi, la CEO de cette PME de quelque 600 salariés passée sous pavillon chinois en 2018. Le Japon reste le premier marché national, représentant un tiers du chiffre d’affaires de l’entreprise. « Nous sommes encore sous-représentés aux Etats-Unis et en Asie et il y a également des opportunités un peu partout, même en Europe », précise-t-elle.

Pour continuer à briller, la marque compte élargir son offre. Les amateurs se souviennent du lustre « Zénith Darkside » en cristal noir créé par Philippe Starck.

Les arts de la table, les flacons pour parfums, les vases, les lustres, mais pas seulement. Baccarat propose des bijoux depuis les années 1930 et a décidé d’étoffer sa gamme dans ce domaine. Autre créneau d’avenir : les souliers ! Pas des chaussures en verre ni des pantoufles de vair comme Cendrillon, mais des souliers à talon en cristal. Ou encore … des meubles. Mariant le cristal aux bois précieux ou aux cuirs rares. Les premières collections ont été lancées en janvier dernier.

Nul besoin de boule de cristal pour connaître l’avenir de Baccarat. Un avenir tourné encore et toujours vers la réinvention du cristal sous toutes ses formes, couleurs et coutures. Quel lustre !


C'est parti pour les votes aux Trophées #LetsgoFrance 2019 ! Donnez votre voix à votre candidat préféré et ouvrez-lui les portes de Station F le 4 avril prochain ! 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

 

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.