shutterstock_1136189627.jpg
Une boutique Bonpoint à Hong Kong
Haute Couture
par

Bonpoint : luxe, calme et maternité

Depuis sa création dans les années 70, la célèbre maison de couture pour les jeunes pousses cultive ses savoirs-faire et son image prestigieuse en France et dans le monde. La qualité optimale pour habiller nos chérubins, c’est l’enfance de l’art pour Bonpoint !

Au fil de l’aiguille

Fondée en 1975 par Marie-France et Bernard Cohen, rachetée en 2006 par le groupe Epi (Alain Figaret, Weston…), la marque au célèbre emblème « Cerises » s’est imposée avec éclat dans l’univers du luxe.

Elégance à la française, équilibre entre tradition et modernité, pointe d’humour et de poésie entre les fils de couture : depuis plus de quarante ans, Bonpoint tisse sa trame mythique dans l’univers du haut de gamme pour bébé et le jeune enfant.

La marque est organisée autour d’un studio de création fort d’une dizaine de stylistes et d’un atelier couture où modélistes, gradeuses, etc. développent les lignes dédiées à l’enfant. Bonpoint, c’est une certaine idée de la couture à la française. Un temple de la création pour la mode enfant avec dix-huit tailles de 0 à 12 ans et des coupes adaptées à chaque âge. C’est un hymne aux broderies doublées, à la dentelle de Calais, aux robes à smocks, aux cachemires de naissance et autres ourlets délicats. Du velours !

Plus de 250 modèles nouveaux sont proposés chaque saison, pour un total de 1 700 références d’une qualité irréprochable qui jonglent avec les imprimés exclusifs, les couleurs, les matières. De quoi dévider sans limite la pelote de la créativité.

 

Le French chic sous toutes ses coutures

Et puis Bonpoint, c’est une idée qui rayonne bien au-delà de nos frontières puisque la marque porte-drapeau du « style à la française » est présente dans 30 pays et a ouvert 90 boutiques à l’étranger au cours des dix dernières années. Dont 20 rien que pour la Chine ! Une ambition planétaire au pays des bouts de chou, avec le concours de sous-traitants triés sur le volet choisis à travers le monde.

Réalisant le rêve de ses fondateurs, la griffe incarne au plus haut (bon) point le « French chic » de New York à Chongqing, de Vancouver à Tel-Aviv en passant par Shanghai ou Tokyo. 80 % des ventes sont réalisées à l’étranger.

La marque a musclé son département parfums et cosmétiques sous l’égide de sa présidente, Marie-Sabine Leclercq, passée notamment par Lanvin. Il faut dire qu’Annick Goutal, la sœur de Marie-France Cohen, avait créé naguère un parfum Bonpoint, mais c’était un peu anecdotique. La gamme s’est fortement élargie à coups d’eaux de toilette, de brumisateurs, de crèmes pour le visage, etc. et représente aujourd’hui plus de 15% du chiffre d’affaires. "Un vrai relais de croissance", juge Marie-Sabine Leclercq, qui a décidé d’ouvrir en Chine des boutiques 100 % cosmétiques.

L’image passe aussi par … la marche, avec des défilés conçus sur l’univers adulte et calqués sur le calendrier de la Fashion Week. En « guest stars », des mannequins hauts comme trois pommes, parfois âgés d’à peine 3 ans.

Et c’est ainsi que le « Hermès de l'enfant », comme Marie-Sabine Leclercq aime à dire, n’a pas fini de tisser sa légende. Bref, chez Bonpoint c’est toujours le temps des cerises !

 


C'est parti pour les votes aux Trophées #LetsgoFrance 2019 ! Donnez votre voix à votre candidat préféré et ouvrez-lui les portes de Station F le 4 avril prochain ! 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.