Tour Eiffel illuminée le 1er janvier 2016 dernier
Tour Eiffel illuminée le 1er janvier 2016 dernier
Patrimoine

La tour Eiffel, une dame de fer centenaire et juvénile

par

Patrimoine La tour Eiffel, une dame de fer centenaire et juvénile

Conçue pour être une vertigineuse vitrine de l’excellence technologique de l’Hexagone, la Tour Eiffel est devenue l’un des symboles tricolores les plus connus dans le monde. Son histoire est un roman. Le roman vrai d’une vedette indémodable, née à la Belle Epoque et toujours rayonnante.

Vitrine séculaire des savoir-faire industriels

Cette immense girafe métallique, icône avant-gardiste surgie des bords de la Seine et du cerveau d’ingénieurs français génialement audacieux, vit le jour, comme on sait, à la fin du XIXe siècle. Fruit d’un pari fou, elle avait pour mission de démontrer au monde entier le génie bâtisseur et technique du pays d’Eiffel, de Lesseps et autres Haussmann.

7 millions

C’est le nombre de visiteurs accueillis en moyenne chaque année à la Tour Eiffel. 90% d’entre eux sont étrangers. 

Inaugurée le 31 mars 1889 en avant-première de l’Exposition Universelle de 1889, elle n’avait pas vocation à « squatter » indéfiniment le Champ-de-Mars. Il faut dire qu’avec ses 320 mètres de hauteur, ses 1 665 marches et ses deux millions-et-demi de rivets, la dame de fer s’avérait encombrante. Elle suscita des polémiques. Certains la trouvaient laide, de mauvais goût, indigne des canons esthétiques de la capitale. Las ! Après quelques escarmouches, elle fit taire les grincheux. « J’y suis, j’y reste », aurait-elle pu dire. Et c’est ainsi que cette incomparable vitrine des savoir-faire français s’est rapidement et durablement imposée dans le paysage de la capitale, au point d’en devenir l’un des symboles les plus universels.

 

« La tour Eiffel a toujours été un symbole de la démocratie française puisqu’elle a été construite aussi à l’occasion du centenaire de la Révolution. Elle a toujours été associée à la devise de notre République. » Bernard Gaudillère, président de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE).

 

1er pas dans les télécoms

Emblème de la technologie française de son époque, la tour Eiffel devint le lieu idéal pour installer au début du XXe siècle un réseau de TSF (télégraphie sans fil), puis, pendant la Première Guerre Mondiale, un centre militaire radiotélégraphique. On y expérimenta dans les années 20 et 30 une « disruption » technologique appelée à un grand avenir : la télévision.

 

Symbole de paix et de démocratie

Mais elle a aussi fait corps depuis le XIXe siècle avec l’histoire de la France et de sa capitale. Cette pimpante vieille dame vit au rythme du pays et du monde.

La voici devenue symbole de paix après les attentats de janvier et novembre 2015 à Paris, parée la nuit venue des couleurs tricolores, ou bien éteinte en signe de deuil et de recueillement. Symbole technologique mais aussi politique !

Chargement …