janko-ferlic-142346-unsplash.jpg
Made in France
par

Les deux vies de Sophie la girafe, l’indémodable jouet pour les tout-petits

Vous lisezLes deux vies de Sophie la girafe, l’indémodable jouet pour les tout-petits
3 min

Icône nationale en France, où il a conquis des générations de parents et de nouveau-nés, le jouet d’éveil en caoutchouc naturel a su s’imposer hors de nos frontières à la faveur de la mondialisation du commerce et des communications. Retour sur un succès hors norme qui fera sans doute encore cette année des heureux à Noël.

Y a-t-il un seul autre jouet au monde qui puisse se prévaloir d’une courbe des ventes semblable à celle des naissances dans son pays ? Car, sans exagération aucune, la tête sympathique dépasse dans les bestiaires de presque toutes les familles de France.

 

Un  jouet devenu culte dans l’Hexagone

C’est un 25 mai 1961, jour de la Sainte-Sophie, qu’est créée à Paris l’inimitable girafe par un spécialiste du rotomoulage du latex d’hévéa, inventant un savoir-faire complexe plus proche de l’artisanat que de l’industrie qui permet de travailler une matière 100% naturelle, sans danger pour les nourrissons.

À côté des animaux domestiques ou familiers issus du monde de la ferme, cette espèce exotique au long cou, tachetée de colorant alimentaire, facilement préhensible par les menottes et aux oreilles délicieuses à mordiller, s’impose très vite grâce au bouche-à-oreille dans les foyers français. « Sophie la girafe est le premier jouet de bébé qui met en éveil tous les sens », explique la société Vulli, basée en Haute-Savoie, qui conserve aujourd’hui « jalousement » son secret de fabrication.

« En 55 ans, elle n’a pas pris une ride » : contrairement à tant de jouets qui évoluent au fur et à mesure des modes et des normes, la recette initiale de Sophie la girafe reste quasiment inchangée – si ce n’est une traçabilité accrue que son fabricant revendique comme unique au monde.

 

À la conquête du (Nouveau) Monde

Étonnamment, ce jouet intemporel et transgénérationnel n’a pas franchi les frontières hexagonales pendant de longues années. Il faut attendre 2002 et l’initiative d’une Française de Californie pour voir notre Sophie nationale investir les boutiques chics de Los Angeles et devenir le « It Toy » des stars hollywoodiennes.

Le bouche-à-oreille contemporain, assuré par les réseaux sociaux et notamment Amazon – où certains commentateurs n’hésitent pas à l’élire « meilleur jouet pour bébé de tous les temps » –, fait le reste : en quelques années, les ventes internationales explosent, dans un contexte où les attentes environnementales des consommateurs se font croissantes, de même que les exigences vis-à-vis de la sécurité des jouets pour nourrissons.

Ce succès commercial est un modèle du genre selon Ali Wing, fondatrice du magasin spécialisé Giggle : « Du point de vue d’un commerçant, c’est une source de bénéfice intarissable » ; le jouet de dentition se vend « tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, tous les trimestres, dans tous les magasins et tous les États. »

Forte de cette réussite, Sophie la girafe® est aujourd’hui une marque internationale qui ne cesse d’étendre sa gamme de jouets et d’accessoires de puériculture à l’effigie de son héroïne. Sans perdre de son âme ni de sa qualité.


C'est parti pour la 2ème édition ! Participez à la 2nde édition des Trophées #LetsgoFrance ici.

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.
Concours

Trophées
#LetsgoFrance

En savoir plus Découvrez les candidats

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.