Les Meilleurs Ouvriers de France ou le génie français au bout des doigts
Métiers

Les Meilleurs Ouvriers de France ou le génie français au bout des doigts

par

MétiersLes Meilleurs Ouvriers de France ou le génie français au bout des doigts

La perfection des gestes, la passion du travail, des métiers manuels sublimés : c’est une élite riche de sa diversité et de ses savoir-faire qui se réunit depuis près d’un siècle sous l’étendard prestigieux des Meilleurs Ouvriers de France (MoF). Une communauté à la fois illustre et méconnue, et unique au monde.

Une idée centenaire, un principe toujours actuel

Au commencement était la volonté d’un homme, Lucien Klotz, journaliste et critique d’art, désireux de valoriser les métiers manuels et d’enrayer la crise de l'apprentissage. Il eut dès 1913 l'idée d'une exposition nationale d'artisans. Les plus brillants seraient couronnés par un jury, les Meilleurs Ouvriers de France.

 

Ce projet devint réalité une décennie plus tard grâce à Albert Lebrun, alors sénateur et auteur d’une loi sur la réforme de l’apprentissage. Il créa avec Klotz le Comité d’Organisation des Expositions du Travail (COET). Une grande exposition des savoir-faire se tint en 1924 à la Mairie de Paris. « Elle montra que la France avait un incroyable talent, pas seulement dans les disciplines académiques mais aussi dans les métiers, la formation professionnelle », s’enthousiasme Jean-Luc Chabanne, actuel secrétaire général du COET. 

 

L’éclatant succès de l’événement incita à rééditer l’opération, et c’est ainsi que les expositions se succédèrent tous les quatre ans. La 25e édition du  concours comptait 865 finalistes et 225 lauréats. La 26e, en cours, a déjà recueilli plus de 2000 candidatures . Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2017.

 

Un modèle de formation

le titre de Meilleur Ouvrier constitue un diplôme d’Etat, reconnu au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)

Ne devient pas MoF qui veut. C’est un long parcours du combattant volontaire : épreuves de qualification, concours, finales. Le jeu en vaut la chandelle car le titre de Meilleur Ouvrier constitue un diplôme d’Etat, reconnu au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). « C’est un vrai modèle de reconnaissance par les professionnels des talents et des savoir-faire. Les MoF défendent la mise en œuvre d’un savoir-faire dans les règles de l’art, dans le respect de la beauté du geste. Et nous pensons que la voie professionnelle est une façon de réussir sa vie », explique M. Chabanne.

Devenir Mof, c’est faire partie d’une vaste famille qui rassemble environ 200 métiers. Parmi ceux qui ont récemment rejoint la communauté, citons les frigoristes, les torréfacteurs ou … les gouvernantes de campings. D’autres ont vocation à y rentrer : les vignerons et les agriculteurs, les métiers de la santé alimentaire, ceux de la robotique, etc. Une force de frappe économique considérable !

Dans le lot figurent les prothésistes dentaires. Dont Sébastien Milliasseau, lauréat 2015, qui déclare avec humour faire « un métier de bouche pas comme les autres ». Une toute petite élite : 11 prothésistes sont MoF … pour 4 000 patrons prothésistes en France ! « On ne devient pas MoF pour l’appât du gain et la notoriété, mais pour perfectionner un savoir-faire, se prouver quelque chose, livrer une compétition avec soi-même. Et parce qu’on a la passion du travail bien fait ».

Ce trentenaire plein d’énergie, qui se serait bien vu cuisinier ou horloger « pour la précision du métier », dit avoir sympathisé avec des souffleurs de verre, des lunettiers, des couteliers. « On travaille beaucoup de matières différentes. Echanger, communiquer sur les bonnes pratiques, cela tire vers le haut. » Et de souligner les valeurs d’entraide, d’émulation, de rigueur qui caractérisent les Mof.

 

Faire rayonner l’excellence française

On recense une quarantaine d’étrangers MoF : des Japonais, des Russes, des Américains, des Iraniens… Ils évoluent dans des univers très variés : métiers de bouche, luxe et cosmétique, aéronautique, métiers du numérique, etc.

Un réseau international des MoF a vu le jour. Il relaie et fait vivre partout dans le monde les savoir-faire d’excellence. Les Mof français et étrangers comptent ainsi au nombre des meilleurs ambassadeurs du geste professionnel, teinté d’une touche de Made in France !

Pour devenir, vous aussi, un ambassadeur de votre métier et rejoindre les MOF, inscrivez-vous au concours  !

Chargement …