Ligue des Champions : une épopée européenne Made in France !
Zinédine Zidane, coach du Real Madrid qui joue samedi soir la finale de la Ligue des Champions face à la Juventus Turin.
Sport

Ligue des Champions : une épopée européenne Made in France !

par

Sport Ligue des Champions : une épopée européenne Made in France !

Quelle que soit l’équipe victorieuse de la Ligue des Champions ou Champions’ League 2017, l’hymne tricolore méritera de retentir. Parce que cette prestigieuse compétition née dans les années 1950 est d’origine française … A la veille d’une finale de gala, #LetsgoFrance revient sur une page méconnue de cette grande épopée sportive.

Le 3 juin, deux clubs européens au palmarès éblouissant s’affronteront pour le titre suprême. Le Real de Madrid, entraîné par Zinedine Zidane, et la Juventus de Turin (dont « ZZ » fut l’attaquant vedette dans les années 1990 avant de devenir celui du Real de Madrid), se disputeront le trophée le plus convoité du ballon rond européen.

Les connaisseurs savent que les clubs français ont rarement brillé dans cette compétition et qu’il faut remonter au millésime 1993 pour voir une formation tricolore s’y imposer : l’Olympique de Marseille, alors présidé par Bernard Tapie, domina en finale l’AC Milan, dont le propriétaire était un certain Silvio Berlusconi, pas encore rentré dans la vie politique …

Depuis lors, malgré les espérances placées chaque année par les supporters tricolores dans de grandes formations hexagonales au budget et aux talents pantagruéliques, comme le PSG, aucun club français n’a décroché le titre.

 

Hommage à Gabriel Hanot

Mais quelles que soient les performances des clubs français, il n’en reste pas moins que le père de cette illustre compétition demeure à jamais un compatriote de Raymond Kopa, de Just Fontaine ou de Didier Deschamps.  Son nom ? Gabriel Hanot, ancien international devenu journaliste sportif et sélectionneur de l'équipe de France à la Libération. Et un visionnaire.

En effet, une fois sa carrière de footballeur achevée, Hanot œuvra au lancement du championnat de France de football professionnel dès 1932. Un quart de siècle plus tard, il fut l’artisan avec ses collègues du journal l’Equipe - Jacques Ferran, Jacques Goddet et Jacques de Ryswick - de la « Coupe d'Europe des clubs champions », connue aujourd'hui sous le nom de Ligue des champions de l'UEFA.

On lui doit également l’idée du « Ballon d'or », qui récompense chaque année le meilleur footballeur européen, choisi par des journalistes de toute l'Europe.

Pour la petite histoire, c’est le Real Madrid, finaliste de l’édition 2017 et lauréat de 11 coupes d’Europe – mais aussi du titre de meilleur club du XXe siècle décerné par la FIFA -, qui remporta le 13 juin 1956 la première édition de la future Ligue des Champions … aux dépens du Stade de Reims, battu 4-3 après avoir mené 2-0 puis 3-2. 

 

Le football, une histoire française

Alors, un sport anglais, le football ? Certes, les règles du « soccer » ont été codifiées outre-Manche, comme celles du tennis, du rugby ou du golf. Pour autant, l’Hexagone a notablement contribué à magnifier l’art du ballon rond et à lui offrir ses plus beaux terrains d’expression, notamment grâce à l’épopée de la Ligue des Champions.

Au même titre que les Jeux Olympiques modernes, le Tour de France, le tournoi de Roland-Garros et bien sûr la Coupe du Monde de football, inventée par un autre Français, Jules Rimet, qui fut également à l’origine de la FIFA, la Ligue des Champions illustre l’impressionnante capacité de la France à imaginer des compétitions sportives de référence.

Balle au pied et pied au plancher, le génie français en a encore sous la semelle (comme on dit sur les pelouses), même si les clubs français peinent à livrer tout leur potentiel face à une concurrence internationale de très haut niveau. Mais n’en doutons pas : un jour prochain, un club tricolore atteindra la finale et succédera au Stade de Reims, à Saint-Etienne ou à l’OM. Droit au but !

Chargement …