Louis Langrée
AJ. Waltz
Musique

Louis Langrée, une grande voix française dans le concert des nations

par

Musique Louis Langrée, une grande voix française dans le concert des nations

Louis Langrée, directeur musical du Cincinnati Symphony Orchestra (CSO), est l'un des meilleurs ambassadeurs de notre pays dans l'art musical. A la tête de ce prestigieux ensemble américain depuis 2013, il enchante les mélomanes de l'Ohio et multiplie les tournées internationales, sans oublier ses racines alsaciennes et françaises.

Ce natif de Mulhouse n’est certes pas le premier chef d’orchestre à s’être imposé hors de l’Hexagone. Mais outre son talent de direction, son charisme et sa personnalité généreuse lui ont attiré une grande popularité. S’il s’est produit sur les plus grandes scènes de la planète (Metropolitan Opera de New York, Scala de Milan, Staatsoper de Vienne, Royal Opera House-Covent Garden à Londres …), c’est toujours avec un vif plaisir qu’il revient dans son pays d’origine.

Louis Langrée était ainsi à Paris en septembre dernier à l’occasion d’une grande tournée européenne. A la Seine Musicale, nouvel écrin culturel situé sur l’île Séguin, il a donné avec le CSO trois concerts qui ont fait date, marqués notamment par une interprétation époustouflante du Lincoln Portrait du compositeur américain Aron Copland, avec des récitatifs lus par Lambert Wilson. La symbiose entre les musiciens et ce chef d’orchestre aux faux airs de Charles Berling sautait aux yeux ! Une « French Touch » à la baguette …

 

Cincinnati mais aussi Rossini ou Debussy

Fin décembre, Langrée était avec sa formation sur les planches de l’Opéra-Comique pour le Comte d’Ory de Rossini, mis en scène par Denis Podalydès avec des décors conçus par Eric Ruf, l’administrateur général de la Comédie-Française, et des costumes signés Christian Lacroix. Plaisir des yeux et des oreilles !

Son contrat à la direction de l’Orchestre Symphonique de Cincinnati a été prolongé jusqu’en 2022. « C’est un honneur pour moi et un privilège de pouvoir réaliser des projets qui renforcent les valeurs centrales de cette institution, en particulier celle d’être un lieu d’expérimentation.», a déclaré Louis Langrée.

Eclectique et passionné, l’Alsacien est également directeur musical du festival new-yorkais « Mostly Mozart » depuis 2002 et chef principal de la Camerata de Salzbourg depuis 2011. Et il compte parmi les meilleurs spécialistes de la musique de Debussy, dont il a dirigé Pelléas et Mélisande au printemps dernier. Ce suractif ne se contente pas de jouer de la baguette : c’est aussi un adepte de Twitter. Paroles et musique !

« La vie sans musique serait une erreur », disait Nietzsche. Nul doute que le Frenchy de Cincinnati fait sienne la maxime de ce compatriote de Beethoven, dont il a également exécuté il y a quelques mois les concertos pour piano, avec, cette fois-ci, l’Orchestre National de France. Musique, maestro !

 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …