manufacto_2.jpg
Une trousse en cuir fabriquée durant l'un des ateliers mis en place par le programme Manufacto ©Benoît Teillet
Artisanat
par

Manufacto : les jeunes Français ont aussi leur atelier extraordinaire

Vous lisezManufacto : les jeunes Français ont aussi leur atelier extraordinaire
3 min

À l’heure où la société se dématérialise, le travail de la matière retrouve ses lettres de noblesse quand il l’avait parfois perdu. C’est particulièrement vrai dans un pays comme la France où, malgré l’excellence des savoir-faire qui ont assis le règne de l’industrie du luxe, les métiers de la main restent encore trop peu valorisés. Parce que l’artisanat est une mine d’or pour l’avenir, la Fondation d’entreprise Hermès a fait de sa promotion l’une de ses grandes missions d’intérêt général.

 

La France a son "Usine Extraordinaire", qui verra le jour le 22 novembre prochain au Grand Palais. Elle a aussi depuis deux ans un atelier extraordinaire avec « Manufacto,  la fabrique des savoir-faire ».

À l’origine de ces deux programmes contemporains, l’un développé par le secteur industriel français et l’autre, par la Fondation d’entreprise Hermès, se dresse la même envie : inspirer les jeunes générations. Leur donner de nouvelles perspectives face à l’avenir, face à un monde qui se dématérialise et devient toujours plus imprévisible à mesure qu’il se complexifie.

D’un côté il s’agit de réenchanter l’industrie auprès de nos concitoyens qui tendaient à l’enterrer un peu tôt parmi les rêves progressistes éculés. De l’autre, d’ouvrir l’horizon des jeunes Français trop rarement sensibilisés aux filières artisanales.

 

Réintroduire la plaisir de faire à l’école

Une lampe en cuir, un pouf ottoman, un porte-monnaie animal : ces objets au design contemporain auraient pu venir des « petites mains » d’Aubervilliers mais on les doit à des élèves de primaire et de secondaire dont les classes participent, non sans fierté, au programme Manufacto.

Initié en 2016 par la Fondation d’entreprise Hermès avec le rectorat de Paris, en collaboration avec les Compagnons du Devoir et du Tour de France ainsi que l’école Camondo, et désormais déployé dans 34 établissements scolaires de 3 académies, ce projet permet de valoriser les métiers de la main auprès du milieu scolaire en proposant une initiation aux univers des formes, des matières et aux savoir-faire artisanaux.

« Apprendre directement d’un artisan les premiers gestes fondamentaux d’un métier, c’est éprouver le "plaisir de faire" et s’éprouver soi-même », témoigne Catherine Tsekenis, Directrice de la Fondation d’entreprise Hermès. C’est faire l’expérience des valeurs de l’artisanat portées par la maison de luxe que sont « la transmission, l’entraide et l’exigence ». C’est se découvrir de nouvelles aptitudes et même, parfois aussi, une vocation.

Une façon de rebattre les cartes en France, alors que le pays  se cherche toujours  un nouveau modèle d’éducation.


 

C'est parti pour la 2ème édition ! Participez à la 2nde édition des Trophées #LetsgoFrance ici.

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.
Concours

Trophées
#LetsgoFrance

En savoir plus Découvrez les candidats

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.