letsgofrance_les5livresdelete.jpg
Lecture

Notre sélection des livres les plus #LetsgoFrance pour l’été

par

LectureNotre sélection des livres les plus #LetsgoFrance pour l’été

Dernières nouveautés ou classiques, #LetsgoFrance a sélectionné cinq ouvrages french-friendly, à emporter en vacances pour se donner la pêche… et des idées !

Félicité Herzog, La France retrouvée (Flammarion, 2017)

Romancière mais aussi banquière d’affaires ayant exercé dans le monde anglo-saxon et en Russie, aujourd’hui administratrice d’entreprises, Félicité Herzog nous propose dans cet essai au titre « proustien » un regard aiguisé et attendri sur son pays. Cette quadra au parcours éclectique rompt des lances avec la vieille antienne du déclinisme. « Nous avons tous des expériences très différentes de la France. La mienne me mène à un constat qui n’a rien à voir avec celui des professionnels du désenchantement et des défaitismes, ces antimodernes qui donnent de la voix ». Un plaidoyer passionné et convaincant !

On notera que l’auteur est la fille de Maurice Herzog, qui signa en 1950 avec Louis Lachenal l’une des plus formidables aventures sportives françaises : la conquête de l’Annapurna, premier 8 000 vaincu par l’homme, trois ans avant l’Everest ...

 

Denis Tillinac, Dictionnaire amoureux de la France (Plon, 2008)

Un livre indispensable pour redécouvrir avec les mots d’un « amoureux transi » qui a « la France facile, comme d’autres ont le vin gai », nos terroirs, nos grands hommes, femmes, dates, notions qui font l’esprit français.

De A comme d’Artagnan, ce « prototype de "furia francese" plein d’idéal et gentiment trivial » à Z comme Zinc, « ce sas de décompression très français », en passant par D comme Départementales, ce « labyrinthe enchanté » qui relie les « mille pays de notre pays » dont aucun ne ressemble à son voisin ou V comme Versailles, où « la France consent au reste du monde le sourire resplendissant de l’égérie trop sûre de ses avantages pour s’en infatuer », Denis Tillinac nous livre un portrait vibrant d’un peuple aux réserves inépuisables de vigueur, d’astuce et de générosité.

 

Raphaël Glucksmann, Notre France, Dire et aimer ce que nous sommes (Allary Éditions, 2016)

Las de voir « intellectuels, politiques et journalistes » organiser les funérailles de « la France, vieille et grande nation morte de ne plus savoir comment ni pourquoi vivre », Raphaël Glucksmann entreprend un passionnant « voyage à travers les siècles qui nous ont façonnés » pour ramener « l’esquisse » d’une France aux facettes « mouvantes et multiples », irréductible à une identité unique et pure.

Cette France est celle du Roman de Renart, cet « animal hybride » « chez lui nulle part et partout », elle est celle de Descartes, Voltaire, Hugo, de Gaulle, qui « ont tous fait l’expérience du déracinement ». C’est une France cosmopolite, universaliste, européenne, rabelaisienne, révolutionnaire, existentialiste, dont l’histoire n’est jamais qu’une longue série de ruptures et de querelles d’idées.

 

Reporters d’Espoirs et Jean-Louis Etienne, La France des solutions. Ces citoyens qui bâtissent l’avenir (Arthaud, Flammarion, 2017)

L’explorateur Jean-Louis Etienne et l’association Reporters d’Espoirs nous offrent un inspirant tour de France à la rencontre de 50 bâtisseurs d’avenir qui se sont retroussé les manches pour améliorer leur vie et changer la société.

De Carcassonne, où des ouvriers ont repris et repositionné leur industrie sur le local et la qualité, à Rennes, où se fabrique une prothèse de main bionique open source dans un fablab, en passant par la Creuse, dont une petite commune prouve que territoire rural ne rime pas avec désert économique et social, partout en France, sur tous les fronts, « des projets émergent, essaiment, se développent, pour créer de l’emploi et des richesses, de la solidarité, sauvegarder et valoriser les écosystèmes, redynamiser nos villes et nos campagnes, faire rayonner la France dans le monde. »

Un livre qui donne envie d’agir !

 

Patrick Boucheron (sous la dir. de), Histoire mondiale de la France (Seuil, 2017)

« Ce ne serait pas trop de l’histoire du monde pour expliquer la France. » En plaçant en exergue cette citation du grand historien français Jules Michelet, Patrick Boucheron et ses acolytes s’inscrivent dans la filiation d’une histoire vivante et pluraliste de notre pays.

Dans cette « histoire de France, de toute la France, en très longue durée », qui « prend au large le destin d’un pays qui n’existe pas séparément du monde, même si parfois il prétend l’incarner tout entier », on peut ainsi apprendre – ou réapprendre – que le saint patron de la Gaule venait d’Europe centrale, que les Foires de Champagne étaient une instance de régulation financière pour l’Europe, ou encore que le premier festival de Cannes fit office de « Yalta cinématographique »…

Un livre « joyeusement polyphonique », à feuilleter tout au long de l’été !

Chargement …