SoCloz, la start-up française qui révolutionne les soldes
Soldes

SoCloz, la start-up française qui révolutionne les soldes

par

SoldesSoCloz, la start-up française qui révolutionne les soldes

Les consommateurs ont désormais la possibilité de réserver un produit pour 24 à 48 heures sur les sites e-commerce des enseignes clientes de la start-up - au lieu de se battre pour les bonnes affaires dans les magasins.

Finies les queues et les bagarres dans les magasins pour profiter des soldes ! Les consommateurs peuvent remercier une start-up française : SoCloz. La solution d’e-réservation de la jeune pousse parisienne permet aux consommateurs de réserver - gratuitement et sans obligation d'achat - un produit en ligne et de le retirer ensuite en magasin, que ce soit en période normale ou pendant les soldes.

Déjà, à l'occasion des soldes d'été de 2016, la solution avait séduit : d’après un sondage Toluna, pendant les 3 premières semaines des bonnes affaires, quelque 2,9 millions d’utilisateurs en France avaient eu recours à l'e-réservation. A la Fnac, La Halle, La Grande Récré, Naf Naf, Pimkie, Jules, Cache Cache, Comptoir des Cotonniers, Minelli, bref, chez les nombreux clients de la start-up, les résultats sont séduisants. En effet, selon les chiffres de SoCloz pour l'été 2016, 90% des personnes ayant fait une e-réservation sont allées en magasin et 92% de ces visiteurs ont acheté le produit réservé. Plus encore, 61% d’entre eux ont effectué un achat supplémentaire, une véritable aubaine pour les magasins.

SoCloz estime ainsi que le trafic en magasin augmente de 5 à 10% grâce à leur service, de même que les revenus...

 

Recherche « doudou » désespérément 

 

Le concept, inventé par Jérémie Herscovic, tient presque du hasard. Cet ancien consultant en stratégie dans le cabinet Roland Berger souhaitait s'engager dans l’aventure entrepreneuriale, et c'est en cherchant - désespérément - à remplacer le « doudou » perdu de sa fille qu'il a eu l’idée de créer une plate-forme de «pre-shopping», permettant d’identifier les boutiques approvisionnées en produits recherchés. Développement, recherche de clients : la solution est lancée en 2013, avec trois enseignes clientes et 250 magasins déployés en France uniquement - sans oublier une première levée de fonds de 1,5 million d'euros.

Un an plus tard, la start-up séduit 25 enseignes, et sa solution d'e-réservation est déployée dans 3 750 magasins. SoCloz se lance aussi au Bénélux.

En 2015, la start-up sort Saas, sa plateforme de digitalisation des points de vente et est présente dans huit pays, avec 75 enseignes clientes (14 000 magasins déployés).

Enfin, en 2016, elle enrichit sa plateforme de digitalisation des points de vente, affiche 100 enseignes clientes (20 000 magasins déployés) et est présente dans 13 pays. La success story se poursuit : SoCloz a levé en juin dernier 4 millions d’euros auprès d’Alven Capital, de Fa Dièse et de business angels, afin d’accélérer sa croissance.

Rentable depuis fin 2015, la société a décidé de réinvestir - afin de poursuivre sa recherche en innovation et son déploiement à l'international.

Chargement …