Le vin a enfin sa Nespresso et c'est une invention française !
Innovation
par

Le vin a enfin sa Nespresso© et c'est une invention française !

Le monde du vin n’est pas en reste en matière d’innovation et plusieurs startups françaises font leur preuve dans ce domaine, à l’instar de D-Vine qui propose la « Nespresso© du vin », une machine qui carafe et met à bonne température les vins sélectionnés en une minute chrono.

D-Vine, le vin au verre "à la française" 

L’aventure de D-Vine a commencé en 2010 avec trois passionnés de vin nantais. Thibaut Jarrousse, Jérôme Pasquet et Luis Da Silva, alors cadres dans de grands groupes, notent deux tendances de fond : l’essor du service au verre de vin et la quête de la même qualité de service à la maison qu’au restaurant. Constatant qu’aucun service ou appareil ne pouvait combler les attentes des consommateurs, le trio décide de concevoir la D-Vine, le premier appareil qui permet de déguster un vin à température idéale et aéré. « Les consommateurs veulent boire mieux et moins. Avec la D-Vine, on accède à un service ‘à la française’ digne des meilleures tables », estime Thibault Jarrousse.

 

8,27 milliards €

C'est le chiffre d'affaires des exportations de vins produits en France. 

100% #madeinFrance

 Après plusieurs mois de bricolage dans un garage, ils quittent leurs postes et se lancent d’abord en nouant un partenariat avec une autre start-up française, installée à Blanquefort près de Bordeaux, WIT qui propose des tubes de verre de différentes contenances. Une solution pour apprécier un verre de bon vin sans avoir à ouvrir une bouteille. « Nous sommes partis du format de 10 cl – l’équivalent d’un verre standard - pour développer notre concept et commencer à sélectionner les vins et proposer un service de dégustation à la carte, comme au restaurant », raconte Thibaut Jarrousse. Après cinq ans de R&D, des partenariats avec une trentaine de PME françaises pour la conception et d’accompagnement par la technopole Nantes Atlanpole et les incubateurs d’Audencia, HEC et Centrale, la D-Vine voit enfin le jour. « Cet accompagnement a été primordial pour nous, primo-entrepreneurs. Il nous a permis de prendre du recul », reconnaît Thibaut Jarrousse. Les premières machines sont livrées fin 2015 et la D-Vine rencontre un succès fou au CES de Las Vegas* où elle remporte deux prix. « En quelques semaines, nous avons été en rupture de stock ! », se souvient Thibaut Jarrousse. 

 

«J’adore le fait que ce soit une petite entreprise française qui ait imaginé la D-Vine et valorise ainsi le vignoble auprès d’une clientèle internationale. » Emmanuel Sauvage, Evok Hôtels

 

Cap sur les Etats-Unis

Aujourd’hui, D-Vine lance une nouvelle version, destinée à l’hôtellerie-restauration. Testée à l’hôtel Mercure de Nantes, dans son nouvel espace bar, elle a aussi séduit le restaurant Dalloyau de la rue Saint-Honoré ou encore le nouveau palace Nolinski, à Paris. « Nous avons équipé nos deux plus grandes suites avec la D-Vine et l’appareil rencontre un succès incroyable, notamment auprès de nos clients étrangers, explique Emmanuel Sauvage, directeur général du groupe français Evok Hôtels. Ils sont fascinés par la facilité d’usage : la machine reconnaît, grâce à une puce sur le tube en verre, de quel vin il s’agit et adapte la température de service automatiquement. » Prochaine étape, le développement de la gamme de vins pour répondre aux attentes du marché américain. D’ailleurs Thibaut Jarrousse sera à nouveau présent au CES en janvier prochain* au sein de la délégation Business France. « Le French sommelier, comme l’appellent nos amis américains, a un bel avenir », se félicite le jeune entrepreneur.

 

*Le prochain CES (Consumer Electronic Show) se tiendra à Las Vegas du 5 au 8 janvier 2017.

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. 

 

Résumé

D-Vine, le vin au verre "à la française" 

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.