kuetz whisky
Spiritueux

Benjamin Kuentz célèbre l’art français du whisky

par

Spiritueux Benjamin Kuentz célèbre l’art français du whisky

Oubliez les « Scotch », whiskies irlandais ou japonais et autres Bourbons d’outre-Atlantique : comme pour d’autres spiritueux, la France a tout pour être un paradis. Explications avec Benjamin Kuentz, créateur de la Maison éponyme, qui s’est lancé dans cette aventure subtilement alambiquée du goût, des terroirs et de l’art de faire.

Comment vous est venue la passion du whisky ?

kuentz whisky

kuentz whisky, par AdminLetsGo

Benjamin Kuentz : C’est une histoire de goût et de tradition familiale qui remonte à ma jeunesse. Le moment décisif fut l’année d’études que j’ai passée à Montréal alors que j’étais en école de commerce. J’y fréquentais un pub écossais qui proposait 150 références de whisky. J’y ai appris la dégustation. Mon parcours professionnel en est né, qui m’a conduit à travailler pendant quinze ans dans les vins et spiritueux, notamment chez Bacardi-Martini, avant de créer ma propre marque en 2016.

 

Pourquoi le whisky ?

B.K. : La France est un des premiers marchés au monde, mais sa production est anecdotique. Savez-vous en effet que les Français sont les premiers consommateurs au monde de single malt ? Or, nous ne sommes pas du tout identifiés comme un pays producteur. Pourtant, nous regorgeons d’atouts et maîtrisons toutes les étapes de la fabrication : une culture céréalière de référence, de remarquables savoir-faire en matière de maltage, de brassage et de fermentation, et une parfaite maîtrise de la distillation, du vieillissement sous bois et des assemblages.  Sans compter nos forêts qui servent à fabriquer parmi les meilleurs fûts au monde avec des tonneliers impeccables. Bref, nous avons tout pour prendre la parole et trouver notre place auprès de nos concurrents internationaux. Et faire du whisky une composante de la French Touch !

 

Quelle est l’originalité de votre démarche ?

B.K. : J’ai voulu créer des whiskies différents, issus de terroirs variés et possédant des goûts inédits. Pour y parvenir, je m’appuie sur des distilleries régionales au savoir-faire ancestral et reconnu, notamment en Bretagne ou en Lorraine. J’écris moi-même mes recettes, en cherchant pour chaque création la meilleure touche, florale, fruitée, végétale ou boisée par exemple, et j’en confie l’exécution aux meilleurs distillateurs. Mon ambition est de composer une nouvelle gamme de whiskies français dotés d’une identité et d’une personnalité uniques. Je réponds à ma manière à cette question : si les Français avaient inventé le whisky, qu’est-ce que cela donnerait ?

 

Etes-vous confiant en tant qu’entrepreneur ?

B.K : Oui, car je suis convaincu que le whisky français a un bel avenir devant lui. Et mes clients me le prouvent : plusieurs tables étoilées, comme le restaurant d’Anne-Sophie Pic, et nombre de bars d’hôtels de prestige, comme celui du Martinez à Cannes, me font confiance. C’est un magnifique encouragement à poursuivre l’aventure ! Je travaille à ce jour avec environ 250 cavistes et un distributeur majeur. Le whisky symbolise pour moi des moments de partage, des rencontres, des discussions animées et joyeuses  : autant de valeurs d’avenir !

 


Pour en savoir plus : https://www.maisonbenjaminkuentz.com/

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Abonnez-vous à notre newsletter :
Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …