1606-05_05_robinsons_cabanesdesgrandslacs_hd.jpg
Éco-tourisme
par

Coucoo : « Into the Wild » France

Depuis dix ans, Gaspard de Moustier met sa passion des forêts et des grands espaces au service d’un nouveau modèle de tourisme, innovant, écoresponsable et centré sur la promotion des terroirs français. Entretien avec le co-fondateur de Coucoo.

portrait_emmanuel_de_la_bedoyere_gaspard_de_moustier.jpg

portrait_emmanuel_de_la_bedoyere_gaspard_de_moustier.jpg, par AdminLetsGo

Qu’est-ce qui vous a poussé à entreprendre ?

Gaspard de Moustier :  Tout est parti de l’envie de valoriser une région à laquelle je suis très attaché, la Franche-Comté, où j’ai passé mon enfance et que j’ai toujours regretté de voir peu fréquentée par les touristes alors que ses paysages sont magnifiques, ses produits délicieux et ses habitants si sympas ! C’était l’époque où émergeaient les premières cabanes ; j’avais la chance d’avoir un site familial très préservé et me suis dit que si j’y créais un concept d’hébergement fort, les vacanciers s’y déplaceraient.

 

En quoi le concept que vous avez inventé est-il unique en France et au-delà ?

G.d.M :  Les premières cabanes de Coucoo Grands Lacs sont nées ainsi en 2009 autour de 3 grands principes qui font la singularité de notre concept, décliné aujourd’hui à travers 4 éco-domaines en France. 

  • L’étonnement et la satisfaction du client, avec une pleine immersion dans la nature et des services annexes pour découvrir la région. 
  • La création d’un écosystème d’artisans dans un rayon de 15 km autour du domaine, pour leur fournir la visibilité dont ils manquent trop souvent et soutenir l’économie locale, tout en offrant à nos clients le meilleur du terroir afin d’enrichir leur expérience d’hébergement. 
  • L’innovation technologique et écologique, avec des cabanes conçues sur mesure pour une intégration la plus respectueuse qui soit du milieu environnant, et de nombreux tours de force.
1606-05_02_extase_cabanesdesgrandslacs_hd.jpg

1606-05_02_extase_cabanesdesgrandslacs_hd.jpg, par AdminLetsGo

 

Allier Eco-domaines et innovations, c’est possible ?

G.d.M :  Avec mon associé Emmanuel (NDLR : Emmanuel de La Bédoyère), nous avons été les premiers en France à percher des cabanes toutes équipées (eau, électricité, assainissement, bain nordique…) à 15 mètres de haut dans les arbres ! Les premiers aussi à proposer des bains nordiques flottants au milieu des lacs, avec un système révolutionnaire développé avec un ingénieur suisse qui permet de traiter l’eau sans aucun produit chimique : c’est un bijou de haute-technologie, entièrement automatisé, que nous commercialisons aujourd’hui dans le monde entier en parallèle de nos solutions d’hébergement.

Chacun de nos domaines devient ainsi un laboratoire d’innovation. La vitrine aussi d’un nouveau modèle de tourisme qui attire les acteurs du secteur : notre offre intermédiaire entre chambre d’hôte et grand complexe hôtelier séduit ; nous sommes de plus en plus sollicités par les grands groupes pour les aider à prendre le virage du tourisme expérientiel.  En Chine, nous accompagnons par ailleurs un ami qui souhaite y implanter notre concept : un premier domaine ouvrira d’ici 2020 près de Shanghai, en parallèle de la dizaine d’éco-domaines que nous envisageons à moyen terme en Europe.

Tout cela n’aurait pas pu voir le jour, pas aussi vite en tous cas, sans les soutiens déterminants des territoires dans lesquels nous sommes implantés, ainsi que du fonds Raise qui nous a ouvert les portes d’un écosystème entrepreneurial français extrêmement dynamique.

 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.