connected.jpeg
Santé
par

Embleema : vers la valorisation des données des patients

Fondée en 2017, la start-up Embleema, qui compte parmi ses partenaires la Fondation Linux, l’université Harvard et les laboratoires Pierre Fabre, veut créer le premier carnet de santé en blockchain en France. Entretien avec le fondateur et CEO de cette Medtech qui monte, le polytechnicien Robert Chu.

robert_chu_photo_sept_2018.jpg

robert_chu_photo_sept_2018.jpg, par AdminLetsGo

Quelle est l’origine du projet Embleema ?

R.C : Un constat simple : il est aujourd’hui incroyablement difficile pour un patient d’avoir une copie de son dossier médical après un séjour à l’hôpital. Pourtant, l’importance d’avoir son historique médical consolidé est critique pour le médecin dans sa prise de décision. D’autre part, les données du patient font également l’objet d’un marché très lucratif car les laboratoires pharmaceutiques et les régulateurs de santé ont besoin de données en vie réelle pour mesurer la sécurité et l’efficacité des produits de santé. Est-il normal que les patients ignorent cet usage de leurs données et ne reçoivent aucune rémunération, alors qu’ils sont la source de ces données ?

 

Que change votre projet pour les patients et les professionnels de santé ?

R.C : Embleema remet entre les mains du patient ses données de santé et lui permet d’en contrôler le partage, tout en lui donnant un bénéfice économique. Le jeton numérique que nous avons mis en place avec le lancement d’Embleema Health Blockchain aux US permet en effet au patient de souscrire à notre service et de se voir récompensé avec des jetons supplémentaires pour son activité. Il bénéficie économiquement de la vente de sa donnée anonymisée.

 

Les autorités de santé mais aussi les industriels du secteur vont pour leur part disposer d’informations en temps réel sur les patients, ce qui permettra de meilleurs traitements par le partage de l’historique médical. Pour les professionnels de santé, avoir un historique médical consolidé leur évite de passer du temps à reconstruire manuellement le dossier médical d’un nouveau patient.

 

Comment redonnez-vous aux patients la maîtrise de leurs données médicales ? 

R.C : Au delà du bénéfice clinique au niveau individuel pour le patient ou le professionnel de santé, Embleema Health Blockchain permet aussi aux producteurs de produits de santé de partager des données en « vie réelle » avec leurs régulateurs. Les données en vie réelle sont des données critiques pour la santé publique, et notre place de marché permet aux patients d’autoriser l’exploitation de leurs données médicales à des fins d’études en vie réelle. C’est un changement très significatif par rapport au modèle actuel où les patients ne sont généralement même pas informés du fait que leurs données de santé sont utilisées dans des études et encore moins au courant qu’elles sont vendues par des agrégateurs de données. Rien qu’en France, c’est un marché de plusieurs centaines de millions d’Euros qui leur échappe en totalité ! Notre blockchain permet de redonner la main au patient sur ses données, et le RGPD est un facteur puissant qui pousse en ce sens.

 

Le cadre juridique et éthique français permet-il la création d’une véritable place de marché des données de santé ?

R.C : Juridiquement, en France, la vente de donnée de santé, pourvu qu’elle soit anonymisée, est autorisée. Rien n’empêche juridiquement le patient d’avoir une rémunération sur le partage de sa donnée anonymisée. C’est plus un problème culturel à mon sens où la production de donnée de santé était du ressort exclusif des professionnels de santé ou de l’assureur public. Mais avec l’explosion des données générées par des dispositifs médicaux connectés et des données déclaratives du patient qui prennent un poids important dans l’évaluation de la qualité des soins, le centre de gravité de la production des données de santé va clairement de plus en plus vers le patient qui sait en faire un usage responsable.

 

Nous assistons donc à une décentralisation inéluctable du contrôle de la donnée de santé, et Embleema ambitionne d’en être l’opérateur pour le bénéfice des patients et l’amélioration de la santé publique.

 


C'est parti pour la 2ème édition ! Participez à la 2nde édition des Trophées #LetsgoFrance ici

 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.