letsgofrance_glose.jpg
Livre

Glose, la lecture made in France

par

LivreGlose, la lecture made in France

Et si, au lieu de lester votre valise avec des dizaines de volumes, vous vous connectiez sur Glose pour lire cet été ? Rencontre avec Nicolas Princen, fondateur de cette plateforme de lecture nouvelle génération, récompensée par le concours mondial de l’innovation de la BPI.

Glose, qu’est-ce que c’est ?

Nicolas Princen – C’est une plateforme de lecture sans frontières, qui s’est donné pour mission d’encourager les gens, et notamment les nouvelles générations, à lire plus et mieux, en tirant parti de tous les outils offerts par la technologie numérique : le smartphone, pour transporter une bibliothèque sur soi et synchroniser ses notes de lecture en temps réel ; les médias sociaux, pour échanger autour des livres et des citations qu’on aime ; l’accessibilité, car on peut feuilleter des milliers de livres avant de faire son choix d’achat, etc. Face à l’importance fondamentale de la lecture dans le développement cognitif et la transmission du savoir, l’idée est de rendre celle-ci plus fun, plus riche, plus sociale et plus facile d’accès.

 

C’est une grande fierté pour nous de savoir Glose utilisé aussi bien dans des classes de 6ème que dans des cours de l’université de Harvard, et aussi bien en France qu’aux Etats-Unis ou en Asie.

 

Quel est votre rayonnement ?

N. P. – Glose est disponible aujourd’hui dans le monde entier, à travers un catalogue de près d’un million de titres en français et en anglais. Notre application grand public compte plusieurs centaines de milliers de lecteurs. Mais la technologie que nous déployons chez d’autres acteurs du marché, des librairies américaines par exemple, nous permet de toucher des millions de personnes supplémentaires. Nous sommes aussi en train de développer un produit dédié aux élèves et aux enseignants des collèges et lycées, main dans la main avec le ministère de l’éducation nationale, car nous constatons que ce public s’est approprié nos services de manière très naturelle. C’est une grande fierté pour nous de savoir Glose utilisé aussi bien dans des classes de 6ème que dans des cours de l’université de Harvard, et aussi bien en France qu’aux États-Unis ou en Asie.

 

Glose aurait-elle pu naître ailleurs qu’en France ?

N. P. – Notre startup a ceci de très français qu’elle s’attaque à un phénomène culturel profond, le livre – premier objet de l’histoire à avoir été produit et diffusé à grande échelle, avant la révolution industrielle –, or notre pays a joué un rôle primordial dans son développement : par l’invention du dépôt légal ou encore du prix unique, par le rayonnement de ses auteurs… Un projet comme Glose me semble typiquement européen dans ses racines et typiquement français dans une partie de sa folie.

Nous devons aussi largement notre reconnaissance internationale à notre excellence technologique : derrière cette application de lecture simple d’utilisation, réside un savoir-faire de pointe, développé par de jeunes ingénieurs français convoités par le monde entier. Si notre entreprise est devenue aussi vite rentable, c’est parce que nous avons pris le leadership du logiciel d’infrastructure aux États-Unis.

La French Touch de Glose est peut-être enfin à chercher du côté du supplément d’âme que nous voulons apporter au produit technologique, à travers une expérience de lecture belle et inspirante.

Chargement …