shutterstock_347942729.jpg
Innovation

La Poste, catalyseur de la révolution IoT en France

par

Innovation La Poste, catalyseur de la révolution IoT en France

Depuis 3 ans, avec son programme « French IoT », La Poste soutient l’émergence d’une filière française d’excellence. Entretien avec Vanessa Chocteau, responsable du projet.

Comment expliquer ce positionnement de La Poste comme "capitaine d’une équipe de France" de l’IoT ?

Vanessa Chocteau : Nous avons créé le programme « French IoT » en 2015, alors que les objets et services connectés arrivaient en force  et que nous étions en pleine transformation numérique. Nous voulions prendre le train en marche, mais nous savions que nous ne pourrions le faire seuls : pour qu’un grand groupe comme le nôtre fasse émerger des solutions innovantes, il doit pouvoir aller vite et, pour cela, mobiliser tout un écosystème, associant des start-up comme des acteurs plus installés. D’où l’idée d’un programme d’accompagnement permettant aux premières de s’adosser aux seconds pour réussir leur passage à l’échelle et accéder en quelques mois aux meilleurs standards de qualité.

L’intérêt est aussi que ces jeunes pousses aient envie de rester en France pour se développer. D’où l’inscription de notre démarche, dès le départ, dans celle de la French Tech : chaque année, nous emmenons nos startups au CES de Las Vegas pour leur donner une visibilité internationale et cette fierté d’appartenir au « système France », si bien représenté là-bas. D’où notre volonté aussi de ne pas incuber ces startups mais de les laisser grandir au sein de leur territoire, à proximité de leurs attaches, de leurs business angels et de leurs premiers clients.

 

Quel impact sur le cœur de métier de La Poste ?

V. C : Les objets et services connectés développés par nos startuppers permettent d’optimiser nos processus et prolonger nos offres existantes : Velco par exemple va bientôt équiper les guidons de vélo de nos facteurs et les solutions de Dynseo et SeniorAdom, issus de la 1ère promotion de French IoT, sont venues enrichir notre tablette Ardoiz dédiée aux séniors.

Cette co-innovation sert aussi le lancement d’offres inédites : l’an dernier, nous avons constitué en des temps record un bouquet de services numériques pour offrir des réponses sur-mesure aux appels à projet du Grand Paris, en partenariat avec des promoteurs immobiliers.

Cette force de frappe nouvelle renforce notre rôle d’acteur de proximité au service de tous, partout et à tout moment. Elle nous positionne également comme un tiers de confiance pour faire la pédagogie de l’IoT auprès des Français. En nous portant caution de solutions comme Tucky, un thermomètre connecté pour les jeunes enfants, ou encore Qarnot computing, un radiateur qui chauffe grâce à des micro-processeurs embarqués et compense la facture électrique par la revente des données collectées, nous voulons démontrer combien ces technologies peuvent simplifier la vie de chacun, sans être intrusives mais en respectant une éthique des data.

 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …