visuel_hydrao.jpg
[scald=1200:sdl_editor_representation]
CES 2018

La start up française Hydrao : un an après le CES 2017

par

CES 2018La start up française Hydrao : un an après le CES 2017

Lors du CES 2017 de Las Vegas, la start-up Smart&Blue, rebaptisée depuis Hydrao, s’embarquait pour les États-Unis sous la bannière de la délégation française sélectionnée par Business France. Un an après, son fondateur Gabriel Della-Monica revient sur l’impact de cet événement tech sur son développement actuel.

Comment s’est passée votre sélection par Business France en 2017 ?

Nous étions très fiers de faire partie de la délégation française de Business France qui met en avant une vingtaine de start-up dans un environnement très compétitif, puisque près de 200 entreprises françaises se présentent chaque année à Las Vegas. Nous avons été remarqués grâce au développement d’un produit alliant technologie, numérique et écologie : une douche intelligente capable de rendre compte de sa consommation et de réduire le gaspillage en eau potable. Cette problématique est de plus en plus cruciale dans le monde, et même en France ou en Italie où chaque année des villes connaissent des coupures dans leur alimentation en eau. Nous avons reçu deux prix du CES récompensant nos innovations et avons donc été extrêmement bien mis en avant, alors même que sur place, on peut dire que c’est la folie tant il y a de monde !

 

« Le pavillon France est incontournable au CES, on ne peut pas manquer le coq arboré par l’ensemble des start-ups présentes et rassemblées comme dans un village ! »

 

Quels sont les bénéfices d’une présence au CES ?

Le pavillon France est incontournable au CES, on ne peut pas manquer le coq arboré par l’ensemble des start-ups présentes et rassemblées comme dans un village ! On retrouve d’ailleurs tout le pays dans ces allées : politiques, PDG, personnalités de tous milieux qu’on n’aurait jamais l’occasion de rencontrer ailleurs. Faire partie de la délégation apporte une visibilité extraordinaire et la plupart d’entre eux sont venus sur notre stand, nous donnant l’occasion d’agrandir sérieusement notre réseau. À l’échelle internationale, c’est aussi très marquant. Nous avons reçu une couverture presse incroyable dans de nombreux pays et noués sur place des liens avec le Japon, l’Australie, l’Afrique du Sud… D’un contact en Allemagne, nous avons rebondi vers Singapour avec qui nous avons signé un contrat très prometteur qui pourrait nous conduire à nous implanter directement en Asie dans les prochains mois.

 

« Faire partie de la délégation apporte une visibilité extraordinaire (…) nous donnant l’occasion d’agrandir sérieusement notre réseau. »

 

Serez-vous de nouveau présent à Las Vegas cette année ?

Non, car justement, nous avons pris le parti de faire fructifier les contacts noués lors de la précédente édition, en Asie ou en Californie notamment, et de nous consacrer à notre développement envers les entreprises. Le CES de Las Vegas est un événement gigantesque qui reste grand public et nous souhaitons aujourd’hui nous imposer au niveau des solutions professionnelles où nous obtenons de très bons résultats, en partie grâce à la reconnaissance apportée par notre sélection et nos prix au CES. Nous serons donc plutôt aux salons de la Ville Intelligente, des Collectivités, de l’Hôtellerie ou aux rencontres du Bâtiment… mais nous aurons une pensée pour la folie de Las Vegas !

 

Esprit 1er de cordée ? Participez aux 1ers Trophées #LetsgoFrance !

Abonnez-vous à notre newsletter :
Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …