Le Noël de la French Tech
Promotion

Le Noël de la French Tech essaime dans le monde ! 

par

PromotionLe Noël de la French Tech essaime dans le monde ! 

Depuis plusieurs années maintenant, plusieurs centaines de start-ups proposent une sélection de produits à l’occasion de Noël pour un pop-up store original et 100 % made in France. Pénélope Liot, directrice marketing de Lima et fondatrice du Noël de la French Tech, revient sur l’incroyable succès de cette opération.

Comment est née l’idée du Noël de la French Tech ?

Pénélope Liot : Je suis directrice marketing de la start-up Lima, qui propose des petits boîtiers qui permettent de créer son cloud privé.  Nous réfléchissions à créer une opération pour Noël. L’idée était de mettre en place un événement qui fasse la promotion des produits des entreprises de la French Tech, dont nous faisons partie. Sur notre temps libre et de façon tout à fait bénévole, nous avons réuni 40 start-ups en dix jours et lancé le premier Noël de la French Tech en 2014. Cette année, 467 start-ups ont postulé et nous avons retenu 200 d’entre elles avec l’aide de parrains, qui nous ont apporté leur regard d’expert en tant que leader de leur secteur : Michel & Augustin, Parrot, Le Slip Français, KissKissBankBank ou encore La Ruche qui dit Oui. Notre objectif commun est de réunir tout l’écosystème, start-ups, grands groupes et consommateurs, pour faire connaître les produits de ces entreprises innovantes. Nous organisons des présentations à Paris dans des pop-up stores et tous les produits sont présentés sur notre plateforme Internet. C’est un véritable système d’entraide entre petits et gros qui fonctionne très bien.

 

Qu’est-ce qu’on trouve sous le sapin de la French Tech ?

PL : Un mélange de cadeaux originaux, qu’on ne retrouve pas à la Fnac ! Des cadeaux qui sortent du lot parce qu’ils sont le résultat d’innovation  et c’est ce qui séduit les acheteurs. Au-delà du côté made in France, ils découvrent la créativité d’ entreprises, qui peuvent être de leur région, et surtout l’histoire d’un produit original. Sur notre plateforme, pour chaque produit, nous racontons comment il a été créé et les consommateurs sont heureux d’acheter des produits qui ont du sens. Cette année, la tendance est aux boxes et au do it yourself avec Kits Diy de Koa Koa qui permet aux enfants de fabriquer leurs propres jouets ou celle de Maker Box pour réaliser soi-même son skateboard. Bien sûr, les objets connectés ont toujours du succès, mais nous voulons nous démarquer de la tech pure et proposer des objets accessibles à toutes les bourses comme avec la sucette Like de Babines, une sucette artisanale imprimée en 3D. Cette année, nous avons mis l’accent sur les régions avec des start-ups originaires de plus de 70 villes.

 

Et maintenant, le Noël de la French Tech s’exporte…

PL : Oui, j’en ai parlé beaucoup autour de moi et déjà l’année dernière, deux mouvements sont nés sur notre modèle, en Scandinavie et à New York. Nous avons aussi élaboré un guide pour accompagner la création d’un Noël local. Cette année, le mouvement prend de l’ampleur avec des opérations en Belgique, à Seattle, dans la Silicon Valley, en Côte d’Ivoire, à Singapour, en Espagne…  Toutes participent au mouvement que nous avons créé et qui se fédère au sein de Start-ups Celebrate.  Le modèle français s’exporte une fois de plus !

 

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …