166765.png

Microsoft France à la recherche du Criteo de l'intelligence artificielle

par

Microsoft France à la recherche du Criteo de l'intelligence artificielle

En 2006, Microsoft France lançait Idées, son programme de soutien aux start-up et accueillait un tout jeune Criteo. En septembre 2017, le géant de l'informatique récidive avec AI Factory, hébergé à Station F. Christophe Shaw, directeur de la division Commercial Software Engineering et pilote du programme, espère bien découvrir LA pépite de l'intelligence artificielle.

 

Christophe Shaw

Christophe Shaw, par AdminLetsGo

Pouvez-vous nous dire en quoi consiste le programme AI Factory ?

Christophe Shaw : Notre premier programme de soutien aux start-up dans le monde est né en France ! Il s’appelait « Idées », en 2006, avant d’être renommé BizSpark. Le programme AI Factory s’inscrit dans cette tradition d’accompagnement que nous proposons aux start-up du numérique, même s’il est un peu différent. Cette fois, il s’agit de favoriser le développement d’un écosystème français de l’intelligence artificielle, d’être un agrégateur d’une communauté en pleine explosion. Concrètement, c’est un hébergement, du consulting et des workshops pendant un an et pour ceux qui le souhaitent, c’est l’accès à notre environnement et nos interfaces de programmation (API). Nous encourageons surtout les collaborations entre start-up et avec notre partenaire Inria. Nous les mettons également en relation avec des clients potentiels ; nous avons un rôle de « court-circuit », au sens positif du terme. Parmi les 13 start-up, plusieurs sont déjà bien établies, AB Tasty, par exemple, a déjà 130 salariés. On voit qu’elles collaborent entre elles et qu’elles échangent sur les meilleures pratiques.

 

Notre premier programme de soutien aux start-up dans le monde est né en France ! Il s’appelait « Idées », en 2006.

 

Que révèlent les start-up incubées sur l’intelligence artificielle en France ?

C.S : Elles confirment bien que l’IA en France est à un très haut niveau. Nous avons eu l’opportunité de recevoir à Paris Harry Shum, le grand patron de l’IA pour Microsoft (vice-président exécutif IA et recherche), qui est aussi l’un des chercheurs les plus renommés au monde en computer vision. Il a rencontré les start-up de l’AI Factory et a été réellement impressionné par leur qualité technique. La deuxième chose que révèlent ces start-up, c’est que les entrepreneurs de l’IA, surtout dans le B2B, ont en face d’eux un boulevard. Ils ont des débouchés commerciaux évidents à saisir en France. A titre d’exemple, après avoir passé plus de 6 mois au sein de l’AI Factory, la maturité technologique de Recast.AI a intéressé SAP qui a annoncé l’acquisition de la start-up le 19 janvier dernier. La France est une terre particulière pour l’IA, avec un écosystème assez exceptionnel, qui regroupe des centres de formation ou de recherche comme Inria, Polytechnique, l’École Normale Supérieure et l’ENSAE.

 

Vous avez choisi Station F, l’incubateur créé par Xavier Niel à Paris en 2017. Quels sont les atouts de Station F, selon vous ?

Station F

Station F , par AdminLetsGo

C.S : S’associer à Station F a été comme une évidence. Je suis extrêmement admiratif de cette initiative car elle crée presque un écosystème à elle toute seule. Ce n’est pas un incubateur, c’est un lieu singulier où les start-up peuvent se retrouver, échanger, trouver des partenaires. Certaines sont incubées ailleurs en parallèle et plusieurs incubateurs sont à Station F, comme ceux d’HEC, de l’École des Ponts et Chaussées, mais aussi les accélérateurs de Ventes Privées et d’Ubisoft, par exemple. C’est très intéressant, parce que cela va favoriser les partenariats et les échanges de bonnes pratiques.

Quel est le prochain défi de l’AI Factory à Station F ?

C.S : C’est de continuer à agrandir notre communauté au sein de Station F. Notre ambition est de travailler avec une centaine de start-up et qu’ensuite elles travaillent entre elles. A moyen terme, le défi, c’est que le prochain Criteo sorte de l’AI Factory, de même que Criteo avait fait partie de notre premier programme Idées, en 2006 !
 


Les 13 start-up sélectionnées pour participer au programme AI Factory : 

  • Recast.AI
  • AB Tasty  
  • DcBrain
  • SCORTEX 
  • Craft ai 
  • Case Law Analytics
  • Hugging Face 
  • Deepomatic
  • Tellmeplus
  • Prevision.IO
  • Zelros
  • Brennus Analytics
  • Yatedo

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.
Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …