Patrick Knoch : "Le made in France permet de bousculer les normes du design"
Patrick Knoch
Design artisanal

Patrick Knoch : "Le made in France permet de bousculer les normes du design"

par

Design artisanalPatrick Knoch : "Le made in France permet de bousculer les normes du design"

Bien que Suisse d’origine, Patrick Knoch a choisi de s’installer à Bordeaux pour lancer sa gamme de mobilier et d’objets design. Grâce à un approvisionnement pointu, il utilise les meilleurs matériaux de différentes régions françaises pour concevoir ses produits, vendus dans le monde entier.

Comment choisissez-vous vos sous-traitants ?

Patrick Knoch : J’ai choisi de faire appel à un réseau d’artisans locaux avec lesquels je travaillais déjà avant de lancer Extranorm. Tout est fabriqué dans l’Hexagone, à l’exception des pièces en cristal qui viennent de Hongrie. En France, nous avons un réel savoir-faire aussi bien pour les pièces métalliques en petite série, que dans le travail du bois. Pour nos tables et nos consoles, c’est un artisan bordelais qui réalise la plupart des pièces en métal, la porcelaine vient de Limoges et les éléments en bois cintré sont fabriqués en Charente. Le made in France aide à bousculer les normes du design grâce à un travail de proximité. Nous travaillons avec des personnes en qui nous avons confiance et, au moindre problème, c’est quand même plus facile de revoir la copie sur place que de traverser toute l’Europe !

 

« Le made in France permet de bousculer les normes du design. »

Produire en France est essentiel pour vous ?

P.K. : Un peu écolo, je suis sensible à la fabrication de proximité et aussi à la durabilité des objets. Dans une société où les choses se démodent vite pour nous inciter à en acheter d’autres, il est important d’avoir envie de garder des objets précieux. Et cela nous permet aussi de limiter notre empreinte carbone en réduisant le transport. Même si nous ne revendiquons pas strictement une démarche écologique, nous sommes attentifs à l’origine des matériaux utilisés. Par exemple, une grande partie du bois que nous utilisons- essentiellement du hêtre et du chêne - provient de forêts bourguignonnes. J’aime cet ancrage français. Cela apporte une touche supplémentaire dans l’histoire de nos objets et de notre mobilier.  

 

« Nos acheteurs internationaux sont très sensibles au made in France.  »

Une fabrication française est-elle un atout commercial ?

P.K. : Sans aucun doute ! Nos acheteurs internationaux, essentiellement des professionnels de la décoration et du mobilier sont très sensible au made in France. A l’occasion du salon Maison&Objet, en septembre dernier, nous en avons été convaincus: nos meubles et objets ont largement séduit aussi bien les journalistes que les professionnels du monde entier. Bien plus que les Français. A nous maintenant de faire de la pédagogie. Je suis convaincu que nos savoir-faire et nos artisans font partie des meilleurs et que c’est un atout pour les designers. 

Chargement …