corner_gf_carre_dartistes.jpg
Art

Quand la « French Culture » invente le carré magique de l’art contemporain

par

ArtQuand la « French Culture » invente le carré magique de l’art contemporain

Oubliez tous vos préjugés sur l’art contemporain, ses divas inabordables et son marché pour milliardaires. L’entreprise aixoise Carré d’artistes a révolutionné l’accès à la création contemporaine en France et dans le monde. Explications au carré avec Stéphanie Tosi, CEO, et à l’origine d’une aventure artistique et entrepreneuriale hors du commun.

dsc_0235-2-3.jpg

dsc_0235-2-3.jpg, par AdminLetsGo

Comment est née votre ambition de rendre l’art contemporain accessible au plus grand nombre ?

Stéphanie Tosi : J’ai toujours été passionnée par l’art. J’ai suivi des cours aux Beaux-Arts et cultivé cette passion en parallèle à mes études en école de Commerce. Après plusieurs années à diriger les ventes d’un groupe international, j’ai créé Carré d’artistes avec un associé en 2001, à l’ombre de la montagne Sainte Victoire, dans les vieilles rues d’Aix-en-Provence. En faisant le pari d’un concept audacieux, généreux, qui associe directement l’artiste à son public, pour encourager la création et libérer l’accès aux œuvres d’art, jusque-là injustement réservées à une classe d’initiés.

 

Justement, comment procédez-vous pour décloisonner ce marché ?

S.T : Carré d’artistes bouleverse les codes de la vente d’art contemporain en créant des espaces d’exposition ouverts à tous. Le réseau repose sur un concept novateur : les artistes de tout style et de toute inspiration travaillent sans autre contrainte que de peindre sur 4 formats carrés prédéfinis. Ils bénéficient tous de la même visibilité. Le prix des œuvres est défini en fonction de leur taille et non de l’artiste qui l’a peinte. L’envolée des prix souvent générée par la spéculation artistique est ainsi évitée et l’achat d’œuvres d’art uniques est désormais possible à partir de 95 euros. Pour offrir une large diversité d’œuvres à son public, Carré d’artistes est en permanence à la recherche de créateurs choisis pour leur originalité et la maîtrise de leur technique. Un comité artistique déniche ces artistes et leur offre une visibilité internationale. L’enseigne les accompagne dans l’évolution et l’affirmation de leur art, et leur offre l’opportunité d’exposer dans les plus grandes villes internationales, multipliant ainsi les rencontres avec le public.

 

Quel rôle, selon vous, la France peut-elle jouer dans le domaine de l’art contemporain ? Et existe-t-il un art contemporain français ? 

S.T : Nous pouvons témoigner de notre expérience de développement à l'international puisque Carré d'artistes exporte son concept hors de France. Notre dimension francophone est un vrai atout pour la promotion de l'art contemporain. Nos sélections d'artistes à l'étranger comportent deux tiers d'artistes français. Notre potentiel à l’international est énorme. La French Culture est un véritable atout et une reconnaissance à l’étranger.

 

Vos priorités pour les années à venir ? 

S.T : Nous venons de réorganiser notre capital autour de Sofipaca (filiale de capital investissement du Crédit Agricole en région PACA), Bpifrance et Laurent Dassault. Cette opération, d’un montant de 4 millions d’euros va permettre à la société de se concentrer sur deux axes importants : intensifier notre développement international par l’ouverture de nouvelles galeries, et poursuivre notre transformation digitale. Une stratégie qui devrait permettre de tripler notre chiffre d’affaires en cinq ans.

 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Abonnez-vous à notre newsletter :
Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …